BFM Business

La Bundesliga va jouer à l'heure de Tag Heuer

Les joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 allemande vont avoir pour fournisseur officiel la marque horlogère suisse Tag Heuer.

Les joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 allemande vont avoir pour fournisseur officiel la marque horlogère suisse Tag Heuer. - Fabrice Coffrini - AFP

La marque de montre de luxe, propriété de LVMH, et le prestigieux championnat allemand de football ont officialisé samedi la signature d'un partenariat. Tag Heuer espère profiter de la forte visibilité de la Bundesliga dans le monde.

Une marque de montre, parmi les plus prestigieuses, et la crème du football européen... et mondial. Tag Heuer, la manufacture horlogère détenue par le numéro un mondial du luxe, LVMH, a annoncé samedi 1er août la signature d'un partenariat avec la Bundesliga, le championnat allemand de football. La marque devient ainsi pour trois ans chronométreur et partenaire officiel de la ligue de foot considérée comme la plus puissante au monde.

Un très beau coup pour la manufacture installée à La Chaux-de-Fonds en Suisse, à l'heure où l'industrie horlogère voit ses ventes se replier globalement. Elle va décupler sa visibilité grâce aux dizaines de milliers de téléspectateurs qui suivent les matches des 36 clubs de l'excellente ligue allemande et de L2.

"Avec une moyenne de 40.000 spectateurs par match, les stades de football allemands affichent la plus grande audience du monde", a insisté Jean-Claude Biver, patron de Tag Heuer depuis l'automne 2014, lors d’une conférence de presse au stade de Wolfsburg, samedi 1er août.

Un marché où Tag Heuer pèse peu

D'autant que la Bundesliga vient de vendre les droits TV de ses match à Fox, qui lui assure la diffusion de ses rencontres dans 80 pays parmi lesquels les Etats-Unis bien sûr, mais aussi plusieurs contrées d'Amérique du Sud et d'Asie du sud-est. Elle est également en contrat avec la télévision chinoise, CCTV, et Bein Sport pour le Moyen-Orient.

Une Bundesliga qui compte parmi ses membres des habitués des plus grandes coupes et championnats européens, à l'instar du Bayern de Munich, vainqueur à cinq reprises de la Ligue des Champions, ou du Borussia Dortmund. Une aura encore renforcée par la victoire de la sélection nationale allemande, la Mannschaft, au Mondial de football 2014.

La marque espère notamment renforcer son emprise sur le marché allemand, qui, aux yeux du patron de Tag Heuer, pèse trop peu. Le pays est pourtant le sixième débouché au monde de l'horlogerie suisse, drainant 5,5% des exportations du secteur, soit autant que le marché français, affirme le Temps. Or Tag Heuer, bien implanté dans l'Hexagone, n'est présent qu'à un niveau anecdotique outre-Rhin.

"En s’associant avec la Ligue, personne ne gagne ou ne perd pour TAG Heuer. Désormais, en Allemagne, tout le monde joue pour TAG Heuer", a plaisanté le patron horloger, à l'occasion du match d'ouverture de la saison.

N.G.