BFM Business

Pernod Ricard a un problème avec la Chine

Pernod Ricard, qui commercialise notamment le célèbre alcool anisé, a publié des résultats solides.

Pernod Ricard, qui commercialise notamment le célèbre alcool anisé, a publié des résultats solides. - -

Malgré un essoufflement de ses ventes en Chine, le producteur de vins et spiritueux a publié des résultats conformes aux attentes, jeudi 29 août.

Pernod Ricard préfère voir le verre à moitié plein. Le numéro deux mondial des vins et spiritueux, assure être "confiant" pour l'exercice 2013/2014 en cours malgré l'essoufflement de la Chine, après avoir publié jeudi 29 août des résultats annuels conformes à ses objectifs.

Le groupe a ainsi terminé son exercice 2012-2013 (clos fin juin), comme il l'avait prévu, avec une croissance interne de 6% de son résultat opérationnel courant.

Le résultat net part du groupe est lui en hausse de 4%, à 1,2 milliard d'euros et les ventes en progression de 4% également, à 8,6 milliards.

Les "dépenses somptuaires" n'ont plus la cote en Chine

Mais, sur l'année, le changement le plus notable est sans conteste l'essoufflement du marché chinois. Si la Chine affichait encore en 2011-2012 une croissance insolente (ventes en hausse de 25%), elle a nettement ralenti la cadence en 2012-2013 (+9% seulement...).

"Les prises de position du gouvernement chinois sur les dépenses somptuaires" ont pesé et ralenti les ventes de produits de prestige (à plus de 200 dollars la bouteille), a expliqué Pierre Pringuet, vice-président, lors d'une conférence de presse.

S'agissant des marques, le cognac Martell est resté en 2012-2013 la marque leader, avec une croissance interne du chiffre d'affaires bien supérieure à 10% (15%). Le whisky Jameson enregistre quant à lui une "excellente performance" (+17%), lui permettant de devenir la 2e marque contributrice de la croissance du groupe.

Les scotches en revanche ont ralenti le rythme, notamment Ballantine's (-6%) qui a souffert sur le marché espagnol. Ricard, Malibu et le champagne Mumm ressortent également en baisse.

Y. D. & AFP