BFM Business

Nike offre "le plus beau contrat du monde" au football français

Noël Le Graët considère qu'il s'agit "du plus beau contrat au monde"

Noël Le Graët considère qu'il s'agit "du plus beau contrat au monde" - Alain Jocard - AFP

Le président de la FFF, Noël Le Graet, a révélé que le contrat signé avec l'équipementier sportif américain, allait rapporter 50,5 millions d'euros par an à la fédération. Il s'agit, selon lui, du "plus beau contrat du monde".

Le montant est désormais connu. Dans un entretien au journal l'Équipe, le président de la FFF Noël Le Graët, révèle l'accord financier signé en décembre et qui lie la fédération et Nike pour la période 2018-2026, permettant ainsi au groupe américain d'afficher sa célèbre virgule sur les maillots des équipes de France. 

"Le contrat Nike est de 38 millions d'euros minimum en cash par an, plus 7,5 millions d'euros de matériels (...), et enfin 5 millions pour le football amateur", soit un total de 50,5 millions, assure-t-il. Le matériel évoqué par Noël Le Graët est celui fourni "pour les équipes de France et la Coupe de France à partir du quatrième tour."

"Le plus beau contrat du monde"

"Je ne me permettrais pas de le dire si ce n'était pas vrai et Nike me contredirait, c'est le plus beau contrat du monde", a encore exposé Noël Le Graët, qui a envoyé jeudi son dossier de candidature à sa propre succession, lors de l'élection à la présidence de la FFF, programmée le 18 mars.

Le président de la Ligue Paris-Île-de-France Jamel Sandjak, soutien du principal adversaire de Noël Le Graët, Jacques Rousselot, avait remis en cause le montant de ce contrat signé pour la période 2018-2026, qui avait fuité dans la presse mais n'avait pas encore été confirmé publiquement.

À titre de comparaison, le précédent contrat liant Nike et l'équipe de France pour la période 2011-2018 rapportait 42,8 millions d'euros par an à la fédération.

J.M. avec AFP