BFM Business

Mondial 2022: les supporters hébergés sur des bateaux?

Le Qatar se prépare à accueillir le Mondial 2022.

Le Qatar se prépare à accueillir le Mondial 2022. - Lionel Bonaventure - AFP

Le Qatar a indiqué ce lundi que près de 12.000 fans pourraient être logés sur des bateaux de croisière, lors de la Coupe du monde que l’émirat accueillera en 2022.

Le Qatar a remis à flot un projet visant à héberger 12.000 fans de foot sur des bateaux de croisière lors de la Coupe du monde en 2022, a indiqué lundi l'office du tourisme qatari. Cette idée d'"hôtels flottants" avait été initialement évoquée il y a deux ans avant de prendre l'eau. Mais le Qatar, qui vise désormais à renforcer sa présence dans le secteur des croisières de loisir, a relancé le projet de loger dans des bateaux des spectateurs du Mondial.

Dans un communiqué publié par l'agence officielle QNA, cet organisme a indiqué avoir "établi ces dernières années des relations fortes avec des croisiéristes internationaux". En conséquence, "le Qatar bénéficiera grandement de la présence de bateaux de croisières lors de la Coupe du monde de 2022, comme moyen de fournir des hébergements supplémentaires pour les supporteurs et les visiteurs durant cette période". "L'Office du tourisme va signer des contrats pour 6.000 chambres sur des bateaux de croisières lors de cette compétition", a-t-il détaillé. Un porte-parole de cet organisme a confirmé lundi que cela permettrait de loger 12.000 fans de football.

Dans le cadre des investissements faramineux (190 milliards d'euros) programmés par le Qatar pour accueillir la plus prestigieuse des compétitions de football, le pays a prévu de construire un nouveau port, au sud de la capitale Doha.

Le problème de la consommation d'alcool résolu?

La Fifa stipule que le pays hôte devra fournir d'ici 2022 au moins 60.000 chambres pour les spectateurs de la Coupe du Monde -et le Qatar s'est même engagé à mettre 100.000 chambres à leur disposition. Mais cela pourrait entraîner la construction d'un parc hôtelier pléthorique, dont une partie resterait vide une fois achevé l'évènement prévu en novembre et décembre 2022.

Héberger des visiteurs au large de petit émirat pétrolier permettrait de résoudre cette question -ainsi que celle, épineuse des lieux de consommation d'alcool. La consommation de boissons alcoolisées est interdite aux citoyens du Qatar et permise seulement aux étrangers pourvus d'un permis spécifique. Les autorités se sont engagées à permettre aux visiteurs de pouvoir boire de l'alcool dans certaines zones délimitées, d'autant que l'un des sponsors officiels de la Coupe du monde est une marque de bière américaine.

Y.D. avec AFP