BFM Business

Les ventes de Libération et du Monde dopées par "l’effet Charlie"

Le premier exemplaire de Charlie Hebdo depuis les attentats s'est arraché, mais les autres journaux en ont également profité.

Le premier exemplaire de Charlie Hebdo depuis les attentats s'est arraché, mais les autres journaux en ont également profité. - Pascal Guyot - AFP

Les attentats de Paris et la ruée sur Charlie Hebdo en kiosque ont dopé en janvier les ventes du Monde et encore plus de Libération, qui a doublé ses exemplaires vendus au numéro, selon l'OJD.

Libération, qui a accueilli les survivants de Charlie Hebdo dans ses locaux, a réalisé son meilleur mois de janvier depuis 11 ans, avec 62.545 exemplaires vendus par jour en moyenne en kiosque, deux fois plus qu'en janvier 2014, et au total 125.496 exemplaires.

Dans le même temps, les ventes en kiosque du Monde ont bondi de 17,3%, à 75.200 exemplaires, et de 6,6% au total (289.488 ex.).

Mi-janvier, une semaine après les attentats, les Français avaient en effet pris d'assaut les marchands de journaux pour acheter le numéro de Charlie Hebdo "des survivants", tiré à 8 millions d'exemplaires. A contre-courant du mouvement de baisse des ventes de quotidiens, presque tous les titres nationaux ont aussi accru leur diffusion en janvier, sauf La Croix et Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Un million de journaux vendus le 8 janvier

Toutes ventes confondues, Les Echos ont gagné 2,1%, L'Equipe (qui a fait plusieurs unes sur Charlie) 0,6% et Le Figaro 0,21%.

Jeudi 8 janvier, au lendemain de l'attaque contre Charlie Hebdo, la presse quotidienne nationale avait vu ses ventes au numéro passer de 600.000 exemplaires pour un jour normal à 1 million. Libération avait même quintuplé ses ventes.

Du côté des sites d'info, les attentats de Paris ont aussi généré un trafic record en janvier pour Lemonde.fr, 20minutes.fr et Leparisien.fr, selon Médiamétrie. La fréquentation de l'ensemble des sites d'actualité était toutefois inférieure à celle de mars 2014, mois des dernières élections municipales.

De leur côté, les chaînes d'information en continu ont battu leurs records d'audience en janvier. BFMTV a atteint la barre des 3%, contre 2% en janvier 2014, tandis que iTELE enregistrait le score inédit de 1,2% (+0,4 point).

Y.D. avec AFP