BFM Business

Les sponsors du tennis cherchent les nouveaux Nadal et Federer

Adidas, Nike, Babolat ou encore Evian: les équipementiers et sponsors présents dans le tennis, constatant le vieillissement des stars de ce sport, se tournent vers de jeunes et télégéniques nouvelles pépites en pariant sur leur possible arrivée au sommet du classement.

Roland-Garros, c'est parti ! Une édition 2017 où certaines stars du tennis brillent par leur absence: ni Roger Federer, ni Serena Williams, ni Maria Sharapova ne seront présents cette année. Face à cette génération d'idoles vieillissantes, les marques se tournent désormais vers la nouvelle garde du tennis.

Ils s'appellent Alexander Zverev, Dominic Thiem, ou encore Lucas Pouille. Ils sont jeunes, beaux, télégéniques, et les sponsors se les arrachent. L'année dernière, alors qu'il n'était qu'au 83ème rang mondial, Nike et Adidas se battaient déjà pour s'offrir Alexander Zverev.

Adidas se paie un futur numéro un mondial en puissance

Pari gagné et gagnant pour Adidas: à 20 ans seulement, l'Allemand vient de rentrer dans le top 10 mondial, et il pourrait créer la surprise à Roland-Garros cette année. De trois ans son aîné, l'Autrichien Dominic Thiem, ambassadeur de Babolat, est de son côté déjà le 9ème joueur de tennis le mieux payé au monde.

En France, les marques misent sur Lucas Pouille. Lui aussi a 23 ans, et un physique de jeune premier. En contrat avec Peugeot ou encore Evian, il sera le seul tennisman tricolore à représenter les deux marques à l'étranger. La page des Nadal, Federer et Djokovic bientôt tournée, les sponsors ont, semble-t-il, déjà trouvé leurs nouvelles pépites.

Justine Vassogne, édité par N.G.