BFM Business

Les jeunes vont de moins en moins au cinéma

Les jeunes préfèrent de loin les films américains aux films français

Les jeunes préfèrent de loin les films américains aux films français - -

Les moins de 25 ans, qui constituaient plus de la moitié des entrées en 1980, n'en représentent plus qu'un tiers. Parallèlement, les seniors vont de plus en plus dans les salles obscures.

Dans toute l'Europe, les gens vont moins au cinéma depuis quelques années. Les entrées en salles se sont même effondrées dans certains pays, comme l'Espagne, où elles ont été divisées par deux depuis 2001.

Toutefois, la France fait exception. Depuis 2009, on y vend près de 200 millions de tickets par an, soit autant que dans les années 1960.
Néanmoins, ces bons scores masquent un vieillissement marqué des cinéphiles.

Explosion des seniors

En effet, les jeunes vont de moins en moins dans les salles obscures. En 1993, les moins de 25 ans représentaient 44% des spectateurs. Vingt ans après, ils ne représentent plus qu'un tiers, selon une étude récente du CNC basée sur une enquête Médiamétrie.

De même, les 6-25 ans ne représentent plus que 32,2% des entrées en 2013, alors qu'ils achetaient 48,2% des billets vendus en 1993. Un autre sondage indique même les 15-25 ans représentaient 56% des entrées en 1980...Parallèlement, les plus de 50 ans sont passés de 7,3% des entrées en 1980 à 35,4% en 2013.

Toutefois, ces chiffres doivent être légèrement tempérés par le vieilissement général de la population, qui réduit la proportion relative de jeunes et augmente celle de seniors.

Les jeunes délaissent les films français

Autre phénomène inquiétant: les jeunes préfèrent de loin les films américains aux films hexagonaux. Ainsi, 44,2% des spectateurs de films américains ont moins de 25 ans. Inversement, les moins de 25 ans représentent seulement 25% des spectateurs de films français, qui ont à 42,6% plus de 50 ans. De même, les spectateurs des films art & essai est à 45% composé de plus de 50 ans, et seulement 19,3% de moins de 25 ans.

Pour lutter contre cette tendance, les exploitants de salles ont profité de la baisse de la TVA sur les tickets de cinéma pour proposer aux moins de 14 ans une entrée à 4 euros tout au long de l'année 2014.

Le titre de l'encadré ici

|||Phénomène similaire outre-Manche
En Grande-Bretagne, la part des 15-27 ans dans le public du cinéma est passée de 43% à 25% entre 1997 et 2012, selon le British Film Institute.

Jamal Henni