BFM Business

Les investissements touristiques ont fondu en 2015

L'horizon s'annonce un peu plus clair pour 2016

L'horizon s'annonce un peu plus clair pour 2016 - Philippe Lopez - AFP

Ces investissements ont baissé de 3,4% l'an passé, plombés par les attentats du 13 novembre, selon Atout France. Les perspectives sont toutefois "encourageantes" pour cette année.

Les investissements touristiques, principalement dans les hébergements, ont reculé de 3,4% en 2015 mais les perspectives pour 2016 sont positives malgré les difficultés liées aux attentats, affirme lundi Atout France, en charge de la promotion de l'Hexagone.

Les hôtels, campings, résidences de tourisme, villages de vacances, restaurants ainsi que les centres de congrès, musées et monuments historiques ont vu l'an dernier les investissements reculer de 440 millions d'euros - soit -3,4% par rapport à 2014 - sur un total de 12,6 milliards d'euros.

La fin "d'un cycle de croissance"

En valeur relative, ce sont les équipements (musées, centres de congrès, monuments mais aussi casinos, thermes, remontées mécaniques) qui ont le plus souffert de cette baisse (-8,2%), contre -3,7% pour l'hébergement marchand et -3,6% pour les résidences secondaires.

Selon Atout France, ces baisses des investissements sont notamment imputables à "l'arrivée à terme d'un cycle de croissance ou de transformation de leur modèle économique d'exploitation", ou encore la fin de rénovations majeures dans les segments haut-de-gamme et luxe.

Des "perspectives positives pour 2016"

Le rapport annuel reconnaît également que "le dernier trimestre 2015 a subi de plein fouet le choc lié aux attentats de Paris en novembre 2015. Les taux d'occupation ont plongé, générant également dans leur sillage le report de certains programmes de travaux".

Cependant, tout en admettant que le contexte économique est "difficile" et que l'environnement est "très lié aux enjeux sécuritaires", Atout France indique que pour 2016, "les perspectives restent positives (+1,1%)".

Il y a un an, le gouvernement avait annoncé qu'il allait réunir près d'un milliard d'euros pour le développement du tourisme, via plusieurs outils de financement liés à la Caisse des dépôts et Bpifrance.

J.M.avec AFP