BFM Business

Les hôtels Barrière logent les cavaliers mais aussi leur monture

En venant à Deauville, les cavaliers pourront profiter d'une spécificité locale : la balade sur la plage.

En venant à Deauville, les cavaliers pourront profiter d'une spécificité locale : la balade sur la plage. - Béatrice Augier

Le groupe d'hôtellerie lance une offre dédiée aux cavaliers, associant une chambre dans un de ses hôtels de Deauville et un box dans un complexe équestre tout proche. D'autres offres liées au monde du cheval vont être proposées dans d'autres établissements.

Deauville doit sa renommée à ses longues plages et son festival du cinéma américain, mais la ville est aussi un lieu de rêve pour les passionnés de chevaux. Entre courses hippiques, ventes et compétitions de sport équestre, la cité balnéaire vit au rythme du cheval. Désormais, les cavaliers amateurs peuvent aussi organiser en un coup de fil un week-end hippique avec leur monture. Le groupe Barrière lance l'offre "escapade passion cheval" qui conjugue la nuit d'hôtel pour le cavalier et un box pour le cheval.

Le groupe hôtelier s'est associé avec le Pôle international du cheval de Deauville pour proposer ce service sur-mesure. En plus de l'hébergement, le cavalier a accès à toutes les infrastructures du centre: manèges, piste de galop, douches solarium, salle pour stocker la sellerie… Sans oublier le must local: la possibilité d'aller faire une balade à cheval sur la plage, sur certains créneaux horaires et un parcours balisé. La nourriture n'est pas comprise dans le forfait, car de nombreux propriétaires n'aiment pas changer le menu de leur animal, précise le service communication du groupe Barrière.

Un jus détox pour le cavalier, des carottes pour le cheval

Le cavalier, et ses éventuels accompagnants, ont le choix entre trois établissements du Resort Barrière, situés à environ 3 kilomètres du pôle international du cheval: l'hôtel du Golf (quatre étoiles) avec un prix de départ de 266 euros (accueil du cheval inclus), le Royal Deauville et le Normandy (tous deux cinq étoiles) avec des nuitées respectivement à partir de 336 et 346 euros. Le cavalier aura lui aussi accès à des infrastructures pour faciliter la détente et la récupération, comme un spa ou bien des cours de yoga, et un bar à jus détox. En guise de clin d'œil, une botte de carottes ou des pommes sont mises à disposition dans les chambres de ces clients. 

Le groupe Barrière compte développer ses offres liées au monde du cheval dans ses établissements de la Baule, Cannes et Dinard. Ainsi, il va proposer aux clients de son hôtel Le Royal de la Baule de louer un cheval pour une balade sur la plage. Des escapades hippiques vont aussi être lancées, des formules incluant en plus de la nuitée, l'accès aux premières loges pour assister aux courses et le parking.

C.C.