BFM Business

Le plan de Fabius pour développer le tourisme

Laurent Fabius veut mettre en place cinq "pôles d'excellence" pour doper le tourisme.

Laurent Fabius veut mettre en place cinq "pôles d'excellence" pour doper le tourisme. - -

Le ministre des Affaires étrangères a annoncé, ce jeudi 19 juin, que le "prochain objectif" de la France serait d'accueillir 100 millions de touristes. La mise en place de "cinq pôles d'excellence" et l'ouverture élargie des magasins le dimanche devraient être décidées.

Laurent Fabius avait déjà manifesté son envie de booster le tourisme tricolore, il a désormais fixé un objectif chiffré.
Il s'agira d'accueillir 100 millions de touristes étrangers, a annoncé le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, ce jeudi 19 juin, en conclusion des Assises du tourisme.

"Le tourisme est la première industrie au monde, représentant 12% du PIB mondial et plus de 200 millions d'emplois" et, pour la France, "je pense que nous pouvons nous fixer un objectif à la fois simple et mobilisateur: nous devons avoir pour ambition d'être le premier (tourisme) au monde", a-t-il déclaré.

15 millions d'euros pour cinq "pôles d'excellence"

Pour y parvenir, la France va, parmi une trentaine de mesures détaillées par Laurent Fabius, mettre en place "cinq pôles d'excellence" pour "accroître la visibilité et la lisibilité" de l'offre et pour que les acteurs du tourisme se mobilisent "autour de priorités partagées".

Ces cinq pôles seront la gastronomie et l'oenotourisme, le sport et la montagne, l'écotourisme, les savoir-faire (comme l'artisanat et le luxe) et le tourisme urbain.

Leur financement doit être assuré à hauteur de 15 millions d'euros par le Programme investissement avenir, a indiqué le ministre, en précisant que la décision entrera en vigueur avant la fin de l'année.

Les magasins bientôt ouvert le dimanche dans les gares?

Le gouvernement veut, en outre, permettre l'ouverture des magasins le dimanche à Paris dans des zones touristiques très fréquentées et dans les principales gares.

"Le gouvernement souhaite qu'à Paris, après concertation avec les partenaires concernés, certaines zones comme le boulevard Haussmann puissent être classées 'zone touristique d'affluence exceptionnelle' afin d'y permettre l'ouverture de commerces le dimanche", a déclaré Laurent Fabius, ajoutant que "la même souplesse est souhaitable dans les principales gares de France".

Y. D .avec AFP