BFM Business

Le phénomène League of Legends investit le Zenith de Paris

Le jeu League of Legends compte 67 millions d'adeptes dans le monde.

Le jeu League of Legends compte 67 millions d'adeptes dans le monde. - -

Le tournoi All Star de League of Legends rassemble durant tout le week-end les meilleurs joueurs de jeux vidéo du monde. Un phénomène autour duquel toute une économie s'est mise en place.

Les meilleurs joueurs de jeux vidéo du monde réunis tout le week-end au Zenith de Paris. Le tournoi All Star de League of Legends draîne les foules. Les 25.000 places se sont arrachées en quelques minutes.

Une salle pleine à craquer, une foule en délire... Ils ne sont pas venus acclamer Stromae, mais des champions de jeux vidéo. Les places se sont arrachées en quelques minutes pour venir voir ces cyberathlètes, les Zlatan Ibrahimovic du clavier et de la souris.

Leur spécialité: League of Legends, qui compte 67 millions d'adeptes. Le principe: deux équipes de cinq joueurs qui s'affrontent dans une arène virtuelle. A l'écran, chacun incarne un personnage, guerrier, tireur, magicien, etc. Le but est de coopérer pour détruire la base adverse.

Jusqu'à 6.000 euros par mois

Simple à comprendre, beaucoup plus difficile à maîtriser. Certains y consacrent leur vie, comme Soaz: ce jeune Français est l'un des meilleurs joueurs du monde, passé professionnel.

Comme pour le football ou le basket, c'est toute une économie qui s'est mise en place. Jusqu'à 6000 euros par mois, auxquels il faut ajouter les gains en tournoi, avec des prix qui atteignent parfois le million de dollars. Une fortune réservée seulement à une petite élite qui s'entraîne jusqu'à 12 heures par jour. A tel point qu'ux Etats-Unis, les joueurs de League of Legends peuvent désormais obtenir des visas de sportifs de haut niveau.

Anthony Morel et Clotilde Hazard