BFM Business

Le patron français de Mulberry démissionne

Mulberry a connu un mauvais Noël 2013.

Mulberry a connu un mauvais Noël 2013. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Bruno Guillon, directeur général du célèbre maroquinier londonien, a annoncé, ce jeudi 20 mars, sa démission "avec effet immédiat". Il sera temporairement remplacé par l'actuel président du conseil d'administration.

Mulberry va changer de patron. La célèbre maroquinier londonien qui possède la marque Burberry a annoncé, ce jeudi 20 mars, la démission de son directeur général "avec effet immédiat", le Français Bruno Guillon, qui était à sa tête depuis deux ans, après avoir travaillé pour LVMH et Nina Ricci.

Celui-ci sera temporairement remplacé par l'actuel président du conseil d'administration et ancien directeur général du groupe, Godfrey Davis. Il assurera l'intérim jusqu'à ce qu'un successeur soit trouvé.

Avertissement sur résultat

Le communiqué publié par Mulberry pour annoncer le départ de son patron est extrêmement bref, et les motifs de son départ ne sont pas précisés.

Néanmoins, on sait que la marque londonienne connaissait d'importantes difficultés. En janvier, Mulberry avait lancé un avertissement sur résultat, affirmant qu'il ne pourrait tenir ses prévisions en termes de bénéfice.

L'action avait alors dévissé de plus de 27%. Le groupe a notamment dû faire face à des ventes moins bonnes que prévues lors de la période des fêtes au Royaume-Uni, ainsi qu'à d'importantes annulations de commandes en Corée du Sud.

Selon la presse spécialisée, le groupe avait été auparavant déstabilisé par l'annonce, en juin, du départ de sa directrice de la création, Emma Hill, en raison de divergences avec la direction.

J.M. avec AFP