BFM Business

Le marketing de Beyoncé étudié à Harvard

Beyonce Knowles a gagné 115 millions de dollars entre juin 2013 et juin 2014

Beyonce Knowles a gagné 115 millions de dollars entre juin 2013 et juin 2014 - Robyn Beck - AFP

La communication de la star R'nB autour de son cinquième album est étudiée par les étudiants en commerce de la prestigieuse université. Un rapport analyse notamment les coulisses de ce coup marketing.

Sans faire offense au talent de Beyoncé Knowles, le succès de la chanteuse R'nB est aussi dû à un marketing intelligent.

En décembre 2013, l'ex-leader de Destiny's Child avait décidé de jouer la carte de la surprise en mettant en ligne son cinquième album uniquement sur la plateforme d'Apple iTunes, sans la moindre communication. En un week-end, 823.000 copies ont été écoulées.

Une stratégie qui a intéressé ni plus ni moins que la Harvard Business School, l'école de commerce de la célèbre université américaine. Anita Elberg, une enseignante en stratégie marketing, a ainsi décidé d'en faire un cas pratique pour ces étudiants en MBA.

Coup marketing

"(Beyoncé) fait clairement partie des personnes les plus puissantes du moment dans l'industrie musicale… Alors comprendre les coulisses derrière un personnage si puissant est toujours intéressant", justifie-t-elle, citée par la gazette de Harvard.

Comme l'explique businessweek.com, le but de l'exercice, dont les résultats ont été publié mardi 30 septembre, étaient de faire réfléchir les étudiants sur la façon dont ils auraient géré ce coup marketing, s'ils avaient travaillé pour Beyoncé.

Un rapport pour cet exercice a été co-rédigé par Anita Elberg avec une ancienne étudiante Stacie Smith. Son contenu a été notamment publié par billboard.com. Pour l'écrire, les deux auteurs ont interrogé plusieurs employés de Parkwood Entertainment, une entreprise dont Beyoncé est la co-dirigeante.

Une heure en réunion pas plus

Le document comporte son lot d'informations qui feront probablement le bonheur des fans de la diva. On apprend par exemple que Beyoncé ne tient pas plus d'une heure en réunion sans s'impatienter, ou qu'elle ne s'assoit pas souvent dans son bureau, préférant voguer au gré de ses discussions avec ses collaborateurs.

Pour rappel, derrière les strass et les paillettes, Beyoncé représente un empire financier colossal. Selon Forbes, la femme de Jay-Z a touché, entre juin 2013 et juin 2014, 115 millions de dollars. Des revenus ultra-diversifiés, provenant des recettes de ses concerts et de ses contrats publicitaires, notamment avec H&M et Pepsi , ou encore de ses parfums.