BFM Business

Le Grand Prix de France de F1, un impact économique direct de 65 millions d'euros

Gilles Dufeigneux était l'invité de BFM Business

Gilles Dufeigneux était l'invité de BFM Business - BFM Business

Gilles Dufeigneux, le directeur général du Grand Prix de France qui réintègre le calendrier de la F1 la saison prochaine, était l'invité de BFM Business ce mercredi.

L’évènement est attendu par tous les amoureux de sports mécaniques, et en particulier de Formule 1: le Grand Prix de France fera son retour en 2018 sur le circuit du Castellet (Var). Le 24 juin prochain s’élanceront ainsi les surpuissantes monoplaces, qui n’ont plus foulé le sol français en course officielle depuis 10 ans.

L’événement pourrait également être rentable. C’est en tout cas ce que croit Gilles Dufeigneux, en charge de diriger les opérations. Invité de BFM Business, ce dernier a rappelé qu’une étude d’impact réalisée par le cabinet Deloitte avait estimé à 65 millions d’euros les retombées directes du Grand Prix pour la région Paca, pour un coût d’organisation de 32 millions d’euros.

Y.D.