BFM Business

Le gouvernement lance une mission sur les rapports entre producteurs et chaînes

Les assises de l'audiovisuel se sont ouvertes mercredi 5 juin par une première table ronde, animée par Serge Shick (debout)

Les assises de l'audiovisuel se sont ouvertes mercredi 5 juin par une première table ronde, animée par Serge Shick (debout) - -

La ministre de la Culture a annoncé, lors des assises de l’audiovisuel, mercredi 5 juin, confier une mission au directeur général de l’Ifcic Laurent Vallet sur cet épineux dossier.

Mercredi 5 juin se sont ouvertes les "assises de l’audiovisuel", organisées par le ministère de la culture. Les débats ont été ouverts par la ministre Aurélie Filippetti, qui a écarté d’emblée le démantèlement de la régulation en place, réclamé par TF1, M6 ou Canal Plus, qui affirment que cela les empêche de devenir des acteurs mondiaux.

"Le gouvernement et moi ne partageons pas cette analyse, a répondu la ministre. C’est une analyse totalement biaisée que de faire peser tous les maux des acteurs français sur un excès d’obligations".

Un rapport attendu d'ici la fin de l'année

Aurélie Filippetti a aussi promis que les différents thèmes abordés lors des assises "débouchent sur des évolutions législatives ou réglementaires à l’horizon d’un an".

Le principal est l’épineuse question des rapports entre chaînes de télévision et producteurs audiovisuels, la ministre a annoncé le lancement d’une mission confiée à Laurent Vallet, directeur général de l’Ifcic (Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles). Un rapport est attendu à l'automne, a-t-elle précisé.

A LIRE AUSSI :

>> Le Sénat denonce les privilèges des producteurs audiovisuels

>> Le gouvernement lance une mission sur les rapports entre producteurs et chaînes

>> Compromis en vue dans la bataille des fréquences

>> France Télévisions tente de susciter la compassion

Jamal Henni