BFM Business

La justice américaine donne raison à Vivendi face au fonds GAMCO investors

BFM Business

Vivendi a annoncé, ce mardi 5 mars, qu'une cour fédérale de New York avait rejeté l'ensemble des allégations de fraude boursière formulées par GAMCO investors et ses filiales.

En 2001 et 2002, le fonds GAMCO investors avait accusé le conglomérat de télécoms et de divertissement d'avoir dissimulé un prétendu risque de liquidité.

"La Cour a rejeté en bloc les allégations de GAMCO (...) au motif que la décision de GAMCO d'acheter des titres Vivendi n'avait pas été fondée sur l'intégrité du prix du marché et que GAMCO aurait procédé à de tels achats même en ayant connaissance d'un prétendu risque de liquidité", fait savoir le groupe dans un communiqué.

BFMbusiness.com et Reuters