BFM Business

La Finlande est devenue l'eldorado des jeux vidéo

Clash of clans, un jeu de la société finlandaise Super Cell

Clash of clans, un jeu de la société finlandaise Super Cell - -

Après Ravio et son Angry Bird, c'est au tour de Super Cell et son Clash of clans de séduire. Ces deux jeux vidéo à succès ont été créés en Finlande. Un pays qui a en fait une spécialité.

C'est la start-up qui cartonne en ce moment dans les jeux sur mobile. Super Cell, à l'origine d'un jeu de stratégie très populaire, Clash of clans, vient de lever 120 millions de dollars pour une valorisation de près de 800 millions. Un peu dans la veine de Rovio, l'éditeur d'Angry Birds. D'ailleurs les deux entreprises sont finlandaises. Malgré sa petite taille, ce pays est particulièrement fertile pour le jeu vidéo.

Peut-on trouver plus belle métaphore de l'évolution technologique ? C'est dans un ancien bâtiment de Nokia que les équipes de Supercell se sont installées. La start-up véloce qui prend la place du dinosaure chancelant.

Le déclin de Nokia est l'une des explications de la fertilité finlandaise en matière de jeux vidéo. Alors que l'ex-numéro 1 du mobile enchaîne les plans sociaux, il faut bien que les ingénieurs se recasent quelque part. Pourquoi pas dans le jeu vidéo ? Un secteur très mis en avant par le gouvernement finlandais, à grand coups d'aides financières.

Ecosystème favorable

Cet écosystème très favorable explique comment un pays qui compte à peine plus d'habitants que la Bretagne est capable de voir naître deux champions mondiaux des jeux sur mobile.

Rovio et son Angry Birds, ce sont plus d'un milliard et demi de téléchargements. Et SuperCell et son Clash of clans, l'un des jeux les plus lucratifs de l'histoire de la téléphonie. De quoi susciter des vocations. Sur les 150 entreprises de jeu vidéo que compte la Finlande, près de la moitié ont été créées ces deux dernières années.

Anthony Morel