BFM Business

La famille Bélier, une bonne affaire pour ses producteurs

-

- - Mars Film

Cette comédie, qui a décroché six nominations aux César, a déjà attiré 5 millions de spectateurs et semble partie pour atteindre les 8 millions d'entrées. Largement de quoi amortir son budget de 11 millions d'euros.

L'académie des César a dévoilé ce mercredi 28 janvier la liste des nommés pour la cérémonie 2015. Parmi les favoris: Saint Laurent de Bertrand Bonello avec 10 nominations, les Combattants avec 9 nominations, et Timbuktu nommé dans 8 catégories.

Mais la surprise pourrait bien venir de la Famille Bélier, nommé 6 fois, notamment pour le César du meilleur film, du meilleur acteur (François Damiens), de la meilleure actrice (Karin Viard) et du meilleur scenario.

Vers les 8 millions d'entrées

Or, six semaines après sa sortie en salle le 17 décembre, la comédie d'Eric Lartigau fait toujours un carton au box office. Le film a déjà attiré plus de 5 millions de spectateurs, et son distributeur Mars Films vient encore d'augmenter le nombre de copies: la Famille Bélier est maintenant à l'affiche dans plus de 900 salles de cinéma. D'après les spécialistes, le film devrait attirer 8 millions de spectateurs en bout de course, ce qui en ferait le deuxième plus gros succès parmi les films sortis en 2014, juste derrière Qu'est qu'on a fait au Bon Dieu? (12,2 millions d'entrées).

La Famille Bélier raconte l'histoire d'une ado fan de chansons qui, pour vivre son rêve, va quitter ses parents, des agriculteurs malentendants. Le film aborde avec humour un sujet de société et réconcilie succès critique et public.

Budget confortable

La Famille Bélier s'annonce très rentable, avant même que ne débute son exploitation à l'étranger, dans plus de 80 pays.

En effet, son budget confortable (11 millions d'euros) devrait être largement amorti. Le film a été essentiellement financé par les chaînes de télévision, à commencer par Canal Plus (2,7 millions d'euros) et France 2 (1,8 million).

Le financement (en millions d'euros)

Co-producteurs:
Jerico: 0,8 Mars Films: 0,9 Quarante 12 Films: 0,05 Vendôme Production: 0,5 France 2 Cinéma: 0,9

Sofica
Manon 4: 0,4

Préventes télévision:
Canal+ (1ère diffusion payante): 2,4 Ciné+ (2e diffusion payante): 0,3 France 2 (1ère diffusion en clair): 0,9 M6 (2e diffusion en clair): 0,75 D8 (3e diffusion en clair): 0,1

Ventes à l'international
Tele Munchen (Allemagne et Benelux): 0,3 Mars Films (reste du monde): 1,25

Coproduction belge
Nexus Factory (co-producteur): 0,2 Tax shelter (réduction d'impôt): 1,1

Source: Cinefinances.info

Simon Tenenbaum