BFM Business

La Cité des sciences veut faire aimer l'économie aux Français

200.000 visiteurs attendus à l'exposition

200.000 visiteurs attendus à l'exposition - -

A compter du 26 mars et jusqu'en janvier, la Cité des sciences et de l'industrie propose une exposition intitulée "L'économie: krach, boom, mue ?" Une initiative destinée à démystifier les questions économiques à l'adresse du grand public et des jeunes.

L'économie, c'est l'affaire de tous. Et pour permettre au grand public d'en découvrir les principaux mécanismes et les réalités, la Cité des Sciences de Paris, y consacre une exposition à compter du mardi 26 mars et jusqu'à début janvier.

Le titre à lui seul donne un aperçu de la volonté des organisateurs de démystifier le sujet : "L’économie : krach, boom, mue ? " Les Français s'intéressent, en effet, à l'économie, mais ils sont souvent rebutés par le vocabulaire employé et les concepts utilisés.

"Il y a trois ans, nous avons déjà organisé une exposition autour du thème de l'économie, qui ciblait la crise, et qui se contentait d'interroger quelques experts. Cela nous a permis de mesurer l'intérêt de nos visiteurs pour ce thème", explique Sophie Bougé, la commissaire de l'exposition.

Cette fois, l'ambition de la Cité des sciences est plus large. L'exposition occupera 1.000m2 et se décomposera en 3 espaces consacrés à 3 thématiques précises : "Qui fait l'économie?", " Comment ça marche l'économie ?" et enfin "Quel est l'état du monde ?"

Exposition "made in France"

"Notre volonté est d'incarner l'économie en proposant des activités ludiques et pédagogiques, tient à rappeler Sophie Bougé qui ajoute :"il est essentiel de passer un bon moment en visitant notre exposition".

Aussi, le parcours des visiteurs sera ponctué d'installations à manipuler. Pour comprendre la mondialisation et les circuits de distribution, du pays producteur jusqu'au magasin du coin de la rue, on pourra ainsi passer un jean ou un yaourt dans un scanner d'aéroport afin de connaître le cheminement du produit. Pour mesurer l'influence de l'offre et de la demande sur les cours des marchandises, il suffira de manipuler deux molettes qui vont influer sur les prix.

Toutes ces animations ont été conçues en interne et ont été réalisées par des entreprises françaises retenues après un appel d'offre européen. De quoi ravir Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif qui serait bien inspiré de visiter l'exposition.

La Banque de France est partenaire de l'exposition

Les contenus ont aussi été soumis à la validation d'un commissariat scientifique, composé de deux enseignants-chercheurs en économie, mais aussi de la Banque de France avec qui un partenariat a été conclu.

D'ailleurs, cette dernière qui veut créer un musée consacré à l'économie et la finance, va profiter de cette première expérience muséographique. "Ils vont même récupérer quelque uns des contenus exposés, comme certaines des animations " précise la commissaire.

"L’économie : krach, boom, mue" fermera ses portes le 5 janvier 2014. D'ici là, la Cité des sciences espère 200.000 visiteurs. L'opération représente un coût de 1.700 euros du m2. "Un budget classique pour nos expositions", commente Sophie Bougé.

Le titre de l'encadré ici

|||L'exposition se tient du 26 mars 2013 au 5 janvier 2014 à la Cité des sciences et de l'Industrie, à Paris XIXème. Elle est ouverte tous les jours, de 10h à 18h, sauf le lundi. Le dimanche, elle ferme ses portes à 19h. Le billet d'entrée (8 euros) donne accès à toutes les expositions permanentes.

Coralie Cathelinais