BFM Business

La Charente-Maritime en tête des départements touristiques de France

Le succès de l'épopée de l'Hermione, de passage à La Rochelle le 15 avril 2015, a contribué à la bonne fréquentation touristique de la Charente-Maritime.

Le succès de l'épopée de l'Hermione, de passage à La Rochelle le 15 avril 2015, a contribué à la bonne fréquentation touristique de la Charente-Maritime. - Xavier Leoty-AFP

"En 2015, la Charente-Maritime, avec 34 millions de nuitées, se classe devant l'Hérault et le Var. Le département n'était qu'en 3ème position en 2014, selon l'étude du suivi de la demande touristique de TNS Sofres."

Quand l'Atlantique bat la Méditerranée en terme de fréquentation touristique. La Charente-Maritime, victime d'un séisme inhabituel par son importance, le 28 avril 2016, est devenue en 2015 la première destination touristique en nombre de nuitées pour la clientèle française, hors Paris, selon l'étude annuelle du Suivi de la Demande Touristique réalisée par TNS Sofres.

Avec 34 millions de nuitées (hôtellerie, campings, gîtes, etc.), ce département de la côte Atlantique obtient 3% de part de marché en volume de nuitées. Il occupe le premier rang national devant deux départements méditerranéens que sont l'Hérault (2ème), le Var (3ème) suivis de la Vendée et du Finistère. En 2014, la Charente-Maritime était classée troisième par TNS Sofres dans le cadre de cette même étude sur la fréquentation touristique.

Le département 17, dont la préfecture est La Rochelle et qui possède deux grandes îles touristiques (Ré et Oléron), se classe également premier en termes d'équipements pour la remise en forme par l'eau avec six centres de thalassothérapie et trois stations thermales.

Un effet heureux de l'épopée de l'Hermione en 2015 ?

Il est aussi premier en volume d'affaires via le e-tourisme et premier pour le nombre de sites labellisés Tourisme et handicap avec 324 sites.

Selon Stéphane Villain, président de Charente-Maritime Tourisme, l'Agence de développement touristique du Conseil départemental, et président national du Réseau national des destinations départementales, le premier voyage en 2015 de l'Hermione, la réplique de la frégate de La Fayette, partie de Rochefort puis de La Rochelle, pour traverser l'Atlantique, a "dynamisé" l'image du département.

"Pour conserver ce classement en 2016, nous allons devoir accentuer encore tous les vecteurs qui marchent bien, les véloroutes, le tourisme vert avec le marais poitevin ou encore la silver économie à destination des séniors", a-t-il ajouté. La saison 2015 s'est soldée par un total de "plus de 600.000 lits touristiques, plus de 1,6 milliard d'euros de retombées économiques et 23.000 emplois en saison", a précisé Stéphane Villain, cité par TNS Sofres.

F.Bergé avec AFP