BFM Business

La Bourse salue la future stratégie de Facebook

Facebook pourrait se lancer dans la publicité vidéo

Facebook pourrait se lancer dans la publicité vidéo - -

Ce mercredi 31 juillet, Facebook a retrouvé son cours d'introduction en Bourse, 38 dollars. L'une des raisons: une rumeur. Facebook pourrait se lancer sur le marché de la publicité vidéo, selon Bloomberg.

Facebook retrouve, ce mercredi 31 juillet, son cours d'introduction en Bourse: 38 dollars. C'est une première depuis ses débuts en mai 2012.

Parce que Facebook revient de loin, d'une traversée du désert. Mais depuis la publication de ses résultats la semaine dernière, le titre n'en finit pas de monter.

Un appétit nourri par les ambitions de Facebook dans la publicité. Et désormais, le groupe part à l'attaque du marché de la publicité télévisée, c'est ce que rapporte l'agence Bloomberg. De son côté, Facebook ne commente pas.

Stratégie offensive

Facebook est en train de réécrire son histoire. En Bourse, c'est fait. Le groupe repart de zéro avec un titre autour de 38 dollars. Et côté business, le réseau social est en train de muer en machine publicitaire.

Son dernier pari? S'attaquer à la publicité vidéo, selon Bloomberg. Mais pas n'importe comment. En visant le haut de gamme avec des spots allant jusqu'à 2 millions et demi de dollars par jour, des spots vendus à la journée et qui ciblent les utilisateurs par âge et genre.

L'idée, c'est de convaincre les annonceurs qui placent des spots aux heures de prime time de venir le faire sur Facebook. Et pour les convaincre, le réseau a un argumentaire tout trouvé. "Chaque jour, 88 à 100 millions de personnes utilisent activement Facebook pendant les heures de prime-time à la télévision, seulement aux Etats-Unis", explique la numéro 2 du groupe, Sheryl Sandberg, à la présentation des résultats la semaine dernière.

Bref, Facebook veut jouer sur sa force de captation à des heures clé pour les annonceurs. Une stratégie offensive mais essentielle dans un univers ultra concurrentiel. Univers où Google, numéro un de la publicité sur mobile, peut déjà compter sur ses chaînes Youtube pour placer de la publicité vidéo.

Aurélie Boris correspondante à New York