BFM Business

L'Oréal va verser 320 millions d'euros au fisc pour régler un litige

La croissance de L'Oréal est moins forte que prévu

La croissance de L'Oréal est moins forte que prévu - AFP

"Ces charges seront comptabilisées en éléments exceptionnels sur l'exercice 2019, et il n'y aura pas d'impact récurrent significatif sur le futur", a souligné le groupe dans un communiqué de presse.

Le numéro un mondial des cosmétiques, L'Oréal, va verser 320 millions d'euros au fisc français, dans le cadre d'un accord portant sur le paiement de l'impôt sur les sociétés de trois de ses filiales pour la période 2014 à 2018.

"Ces charges seront comptabilisées en éléments exceptionnels sur l'exercice 2019, et il n'y aura pas d'impact récurrent significatif sur le futur", a déclaré le groupe dans un communiqué.

"L'impact financier représente une charge annuelle d'environ 65 millions d'euros pour la période considérée" a souligné le groupe. Les trois filiales en question sont Lancôme Parfums et Beauté, Cosmétique Active International, et Prestige et Collections International.

L'Oréal a réalisé un chiffre d'affaires en croissance de 7,1% à 26,9 milliards d'euros, en 2018. Concernant le deuxième trimestre 2019, le groupe français a enregistré une hausse de 6,8% de son chiffre d’affaires (en données comparables) à 7,26 milliards d’euros.

Thomas Leroy