BFM Business

L'investissement de Lagardère dans le sport commence à payer

L'US Open Tennis Championship, fin 2010, était organisé par le groupe (© Lagardère Unlimited)

L'US Open Tennis Championship, fin 2010, était organisé par le groupe (© Lagardère Unlimited) - -

Le groupe, qui tient mardi son assemblée générale, va sans doute revenir sur les bons résultats de cette activité. Depuis le début de l'année, le chiffre d'affaires de Lagardère Unlimited a progressé de plus de 57 %. Une hausse qui ne fait pas taire les critiques.

C'est la première fois que la division sport est la branche la plus dynamique du groupe. Une première depuis 2005, date à laquelle Arnaud Lagardère a décidé de faire du sport son nouveau relais de croissance.

Aucun indicateur fiable

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a bondi de 57 % à 136 millions d'euros. Un début d'année dopée notamment par la Coupe d'Asie des nations.

Le problème de cette activité qui regroupe tous les métiers du sport business -des droits télé en passant par la représentation des athlètes- c'est son aspect cyclique. Tout dépend des compétitions, de leur qualité. "Il n'y aucun indicateur fiable" explique un analyste d'Exane, "pour nous, Lagardère Unlimited, c'est une black box ".

Les investisseurs sceptiques

C’est pourquoi Arnaud Lagardère s'est employé à donner des prévisions. Pour lui, cette industrie va croître de 4 % par an d'ici à 2015. Il a promis au marché que le milliard qu'il a investi dans cette filiale allait bientôt porter ses fruits.

Mais les investisseurs n'y croient pas. D'ailleurs conclut l'un d'eux, "dès qu'Arnaud Lagardère parle de sport, le cours du titre baisse" !

Sarah-Lou Cohen