BFM Business

Hermès frôle le milliard de bénéfice

Le sellier de luxe a continué de voler de record en record en 2015.

Le sellier de luxe a continué de voler de record en record en 2015. - MEHDI FEDOUACH - AFP

"Malgré une conjoncture difficile, le sellier de luxe a publié des résultats en nette hausse. Ses ventes continuent de progresser et ses bénéfices battent tous les précédents records."

En 2014, Hermès avait déjà dépassé les 4 milliards de ventes pour la première fois de son histoire. Mais le sellier de luxe disait alors s'attendre à une croissance plus faible en 2015. Une prudence excessive. Le groupe a continué l'an passé à pulvériser ses propres records. Son chiffre d'affaires a atteint 4,84 milliards d'euros.

Certes la croissance de ses ventes est en baisse par rapport à 2014 : 8,1% contre 9,7%, mais compte tenu du contexte, la performance est plus qu'honorable. Côté bénéfice, Hermès frôle le milliard d'euros (973 millions) grâce à une belle hausse, de 13,2%. Sa marge progresse légèrement. Une performance d'autant plus remarquable que sur son premier marché, le Japon, les conditions de change lui étaient nettement plus défavorables. L'euro s'est en effet fortement apprécié par rapport au yen, l'an passé.

400 emplois créés en France

Axel Dumas, le président du groupe, s'est félicité de cette amélioration de la marge (à 31,8% contre 31,5% l'an dernier) "malgré un environnement mondial difficile, que ce soit la situation à Hong Kong, Macao ou les attaques terroristes de Paris. Cette performance est d'autant plus forte que l'on a eu un effet dilutif des parités monétaires", a-t-il souligné.

Le groupe s'est néanmoins désolé d'un "alourdissement de la charge fiscale", soit l'application de "la taxe de 3% sur les dividendes" liée au versement aux actionnaires d'un dividende exceptionnel de 5 euros par action accordé l'an dernier, en supplément du dividende ordinaire de 2,95 euros, a précisé le directeur financier Eric de Halgouët.

Le résultat opérationnel courant a progressé de 19% en 2015 pour atteindre 1,54 milliard d'euros, contre 1,29 milliard un an plus tôt. Le fabricant du célèbre sac Birkin va proposer le versement d'un dividende de 3,35 euros par action. Hermès a par ailleurs embauché près de 500 personnes l'an dernier, "dont plus de 400 en France, principalement dans les manufactures et les équipes de vente". Fin 2015, il employait 2.244 personnes, dont 7.461 en France.

Moins de touristes à Paris

Les boutiques Hermès de la capitale ont pu constater la désaffection des touristes depuis les attentats de novembre. "Nous n'avons pas retrouvé en France le niveau de tourisme que nous avions avant" les attentats de novembre à Paris, a déclaré mercredi le gérant du groupe Axel Dumas, lors d'une conférence de presse.

Nina Godart avec AFP