BFM Business

Guy Wyser Pratte revient à la charge contre Lagardère

Guy Wyser Pratte revient à la charge contre Lagardère (DR)

Guy Wyser Pratte revient à la charge contre Lagardère (DR) - -

Le financier américain a écrit à l'AMF, l'Autorité des marchés financiers, pour contester les résultats du vote de l'assemblée générale 2010. A l'époque, deux de ses résolutions avait été rejetées. Il n'avait pas pu entrer au Conseil de surveillance du groupe. Il réclame l'ouverture d'une enquête.

Guy Wyser Pratte ne désarme pas. Un an et demi après l'Assemblée générale, il a pris le temps de rassembler des preuves. Plusieurs documents auraient en tous cas été transmis à l'AMF.

Un écart entre le comptage de l’AG et celui de GWP

L'un d'eux montre que les dix fonds gérés par Alliance Bernstein, filiale d'Axa, l'un des premiers actionnaires du groupe Lagardère, aurait voté en sa faveur. Guy Wyser Pratte a également chargé le cabinet McKenzie de faire un total des voix d'investisseurs américains en sa faveur.

Aujourd'hui, le financier américain demande donc à l'AMF de mener une investigation pour comprendre d'où provient l'écart entre les deux comptages. Celui réalisé lors de l'AG et celui réalisé depuis par ses propres soins. Autrement dit, Lagardère n'en a pas fini avec Guy Wyser Pratte. Le financier américain est visiblement en train de remobiliser les actionnaires contre la direction du groupe.

Caroline Morisseau