BFM Business

Grand vainqueur de l'Euro, M6 veut aller plus loin dans le football

La chaîne, qui a enregistré une audience record avec la finale, veut désormais diffuser plus de football.

Pendant que les supporters de l'équipe de France pleurent, M6 rit. La Six est en effet le vainqueur incontestable de l'Euro de football. Dimanche, elle a battu son record d'audience depuis sa création, avec 20,8 millions de téléspectateurs, soit une part d'audience de 73% (et même de 81% sur les hommes de moins de 50 ans). À ce chiffre doivent être ajoutés les spectateurs de beIN Sports, ainsi que tous ceux des cafés et fan zones, non comptabilisés par Médiamétrie.

C'est la quatrième meilleure audience de l'histoire de la télévision depuis le début des mesures en 1989. Le record reste la demi-finale de la Coupe du Monde Portugal-France en 2006, suivie par 22,2 millions de téléspectateurs sur TF1.

Sur la journée de dimanche, M6 a été la première chaîne française, avec 31,5% d'audience, soit son deuxième score historique.

À prix d'or

Ces bons scores ont permis à la régie de la Six de vendre ses spots à prix d'or. Le prix des 30 secondes pour la finale a atteint 270.000 euros à la mi-temps. Le tarif a grimpé à 320.000 euros lors des prolongations.

Au début de l'Euro, le prix du spot de pub sur M6 n'était que de 62.000 euros à la mi-temps pour le match Angleterre-Russie le 11 juin à Marseille.

Il faut dire que la filiale de Bertelsmann a doublement eu de la chance. D'abord, elle a hérité de la finale lors du tirage au sort sur la diffusion des matches. Ensuite, les Bleus ont réussi à se qualifier pour cette finale. Sans cela, le prix du spot de publicité à la mi-temps aurait été de seulement 155.000 euros.

Globalement déficitaire

Malgré cela, la diffusion de l'Euro reste déficitaire pour la Six. "Globalement, ce n'est pas rentable, c'est une opération de prestige", a expliqué lundi le président du directoire Nicolas de Tavernost sur RTL. M6 aurait déboursé environ 25 millions d'euros pour acquérir 11 matches de l'Euro.

Reste que le bilan est suffisamment positif pour que M6 veuille diffuser plus de foot: "Je souhaite vivement [que ce ne soit pas la dernière finale de l'Euro sur M6]. En tout cas, nous sommes candidats à accompagner l'équipe de France encore, au-delà de 2018. Parce qu'il y a un concours actuellement 2018-2022".

Allusion à l'appel d'offres lancé par l'UEFA pour les 40 matches de l'équipe de France entre les coupes du monde de 2018 et 2022. Selon l'Équipe, TF1 et M6 ont déposé une offre commune de 3,3 millions d'euros, loin des 4 millions espérés par l'UEFA. Jusqu'à présent, ces droits étaient détenus par TF1 qui les payait 3,5 millions d'euros.

Le temps est loin où, lors du Mondial 1998, M6 se vantait d'être la chaîne sans foot...

Jamal Henni