BFM Business

Football: le cadeau de la LFP aux supporters de Ligue 2...et à BeIN sport

Le collectif "SOS Ligue 2" réclamait de longue date le changement d'horaires des matchs de Ligue 2.

Le collectif "SOS Ligue 2" réclamait de longue date le changement d'horaires des matchs de Ligue 2. - -

La Ligue professionnelle de football a obtenu de BeIN sport, le diffuseur de la Ligue 2, qu'il accepte de changer les horaires des matchs. Mais, selon le journal L'Equipe, la LFP a dû payer le prix fort.

"Je tiens à remercier nos amis de BeIN Sport pour leur bonne volonté et leur compréhension. (…) Ils se comportent ainsi en véritables partenaires, à l’écoute des fans et du public". Frédéric Thiriez, le président de la Ligue professionnelle de football (LFP), a toujours eu le sens de la formule. Dans un communiqué daté du 21 décembre, le dirigeant annonçait ainsi le changement d’horaires pour les matchs de Ligue 2, de 18h45 à 20 heures.

Une requête qui émanait de toutes les parties concernées de près ou de loin par la compétition: clubs, supporters (un collectif "SOS Ligue 2" avait même été créé), sponsors, jusqu'aux collectivités locales. Ces dernières s’inquiétaient publiquement de la baisse de fréquentation dans les stades (-21% sur la première partie de la saison), due à un horaire inapproprié. Problème: BeIN Sport, le principal diffuseur de la Ligue 2, ne voulait pas céder d’un pouce. Car décaler les matchs les faisait entrer en concurrence avec son affiche de Ligue 1, programmée à 20h30.

Mais, selon les informations du quotidien L’Equipe, la "bonne volonté" de BeIN Sport aurait un prix. La chaîne qatarie aurait ainsi obtenu de ne payer que neuf millions d’euros par an à la LFP, contre 12 millions auparavant. Soit trois millions d’euros d’économies pour la chaîne, et la même somme en moins pour la ligue. Reste à savoir comment celle-ci compte les récupérer. Interrogées, la LFP et la chaîne TV n’ont pas souhaité faire de commentaire.

Yann Duvert