BFM Business

Football: le Bayern Munich rembourse son stade avec 16 ans d'avance 

Grâce au sponsoring, le Bayern Munich a intégralement remboursé son Allianz Arena

Grâce au sponsoring, le Bayern Munich a intégralement remboursé son Allianz Arena - OLIVER ACKER / DPA / AFP

La toute puissance du Bayern Munich ne se limite pas aux terrains de football, elle se joue aussi sur le plan financier. Le club allemand vient de rembourser les 346 millions d'euros que coûte son Allianz Arena en seulement 9 ans et demi.

La rapidité avec laquelle le Bayern Munich a payé son stade a de quoi faire pâlir les autres clubs de foot européens. L'Allianz Arena, dont le club est propriétaire, a été remboursé 16 ans avant l'échéance. Le président du conseil d'administration s'en félicite dans le magazine du club : "En 2005, on avait emprunté 346 millions d'euros sur 25 ans, soit jusqu'en 2030. Et voilà que le stade est payé en neuf ans et demi". 

Une gestion exemplaire

Dans l'univers du foot habituellement très endetté, ce remboursement anticipé est une performance qui s'explique par une gestion rationnelle de l'argent. Le club évoque la clause libératoire de l'attaquant de Dortmund, Marco Reus,estimée à 5 millions d'euros. 

Du côté des partenaires, l'assureur Allianz AG a déboursé 110 millions d'euros pour donner son nom à l'arène et devenir le troisième sponsor principal avec 8,33% des actions derrière l'équipementier Adidas (10%) et le constructeur automobile Audi (9,09%).

Le naming permet de générer chaque année 6 millions d'euros. Pour autant, le club de Bundesliga tient à préserver son indépendance grâce à un actionnariat majoritairement populaire.

Des recettes record en 2014 

Le fair play financier du Bayern, qui refuse de dépenser plus d'argent qu'il n'en gagne, s'avère payant. "Ce n'est pas un secret de dire que nous avons franchi la barre du demi-milliard d'euros pour la saison 2013-14" explique le patron Karl-Heinz Rummenigge.

Avec un stade qui affiche complet, le géant bavarois devrait dévoiler un chiffre d'affaires record lors de son assemblée générale le 28 novembre prochain. Grâce au triplé historique réalisé la saison dernière (Ligue des champions, championnat, coupe d'Allemagne), le club de Franck Ribéry avait dégagé un bénéfice après impôts de 14 millions d'euros. Une performance remarquable surtout face aux clubs français qui finissent généralement la saison dans le rouge. 

Investir dans les joueurs

Le club allemand compte aujourd'hui profiter des revenus générés par le stade pour se lancer dans de nouveaux investissements. L'objectif est notamment de renforcer la qualité de l'effectif. Le Bayern va mettre l'accent sur la formation des joueurs. Ce samedi en Championnat, ils affronteront à domicile l'équipe d'Hoffenheim. 

Ch.L.