BFM Business

Football business: Manchester United veut être sacré champion à Wall Street

Le club de Wayne Rooney serait le plus populaire de la planète, avec 659 millions de supporters.

Le club de Wayne Rooney serait le plus populaire de la planète, avec 659 millions de supporters. - -

Le club de football anglais de Manchester United a annoncé lundi son intention de lever 300 millions de dollars, à l’occasion de son introduction en Bourse à New York. La date de l’opération n’a pas encore été dévoilée.

Le retour en Bourse de Manchester United se précise. Sept ans après son retrait de la Bourse de Londres, le célèbre club anglais a donné lundi quelques détails sur sa future introduction, cette fois à New York. L’équipe du Français Patrice Evra ou de l’Anglais Wayne Rooney souhaite lever 300 millions de dollars grâce à l’opération.

Manchester va mettre en Bourse 16,7 millions d'actions, dont 8,3 millions de nouvelles actions et 8,3 millions d'actions appartenant au propriétaire du club, l'homme d'affaires américain Malcom Glazer.

Le club le plus titré du football britannique a fixé lundi soir sa fourchette d'introduction: elle sera comprise entre 16 et 20 dollars, soit un montant levé de 300,6 millions de dollars.

Mais le montant pourrait être encore plus important, Manchester United pourrait exercer son option de surallocation, et si l'introduction se fait à un prix maximal, le club pourrait lever jusqu'à 383 millions de dollars. La date de l’opération n’a pas encore été annoncée.

La dette du club s'élève à 664 millions de dollars

Le club a dégagé un bénéfice de 12,6 millions de livres (19,7 millions de dollars) en 2011 pour un chiffre d'affaires de 331 millions de livres (518,5 millions de dollars). Le milliardaire américain Malcom Glazer, propriétaire du club depuis 2005, a été très clair, son but est d’"utiliser tous les revenus nets pour réduire son endettement", qui s'élevait à la fin du premier trimestre à 423,3 millions de livres (664 millions de dollars).

Cela dit, Malcom Glazer compte bien garder le contrôle sur les affaires du club qui, selon une récente enquête, compte le plus de supporters à travers le monde, avec près de 659 millions de fans. Sa famille et lui disposeront d'actions de classe B, avec des droits de vote 10 fois supérieurs aux actions mises en Bourse, les actions de classe A.

Aurélie Boris et BFMbusiness.com