BFM Business

Foot: la taxe sur les hauts revenus a coûté 4 millions à l'OL

Yoann Gourcuff, milieu de terrain de l'Olympique lyonnais.

Yoann Gourcuff, milieu de terrain de l'Olympique lyonnais. - -

Le club rhodanien a publié, mardi 25 février, ses résultats semestriels pour la période 2013-2014, annonçant une perte nette de 14,1 millions d'euros. Les comptes ont été grevé par la taxe exceptionnelle sur les hauts revenus.

Résultats sportifs et financiers sont bel et bien liés dans le cas de l'Olympique lyonnais. Le club dirigé par Jean-Michel Aulas, a publié, mardi 25 février, ses résultats financiers pour le premier semestre 2013-2014, étant en exercice décalé.

Le club a largement creusé sa perte nette, qui ressort à 14,1 millions d'euros, soit 5 millions d'euros de plus que sur la même période de l'an dernier. Les revenus de l'OL chutent lourdement, de pratiquement 11%, pénalisés par un recul des recettes tirés des partenariats (sponsors) et des droits télévisés, tandis que la billetterie a vu ses revenus progresser.

Des joueurs non vendus

Pour justifier ces contre-performances , l'OL invoque trois causes principales. "Le classement provisoire du club à la 10ème place du Championnat (au 31 décembre 2013, ndlr), contre une 2ème place lors de l’exercice dernier, pénalise les résultats'', explique tout d'abord le groupe.

Autre aspect, plus tangible, l'équipe entraînée par Rémi Garde a vu ses résultats financiers impactés à hauteur de 4 millions d'euros par la taxe exceptionnelle sur les hauts revenus, ex-''taxe à 75%''. Sur l'ensemble de l'exercice financier 2013-2014, l'OL estime que cette contribution pèsera pour 6,5 milliards d'euros dans ses comptes.

Enfin l'OL n'a pas réussi un mercato à la hauteur de ses ambitions. "Une partie du plan de cessions de joueurs n’a pu être réalisée au cours du mercato d’été, malgré l’existence d’offres fermes", explique l'équipe lyonnaise. Les produits de contrats joueurs s’établissent ainsi à 16 millions d'euros contre 22 millions d'euros au 31 décembre 2012.

Julien Marion