BFM Business

Euro 2016: une société drômoise va bénéficier d'une belle publicité

La délégation parisienne portera du "Made in France".

La délégation parisienne portera du "Made in France". - Franck Fife - AFP

"1083 est une entreprise de jeans et chaussures respectueuse de l'environnement. Elle a été choisie pour habiller les élus et les responsables de la ville de Paris pendant la compétition."

1083 a décroché un joli contrat. Cette jeune société de Romans-sur-Isère (Drôme) a été retenue pour habiller élus et responsables de la ville de Paris pendant l'Euro 2016. 1083 fournira des jeans et des chaussures réalisés dans ses ateliers drômois. Les vestes de la délégation parisienne sortiront pour leur part des usines d'un autre héraut du "Made in France": Smuggler, à Limoges.

"Il fallait une tenue qui incarne leurs valeurs et les nôtres, à savoir le Made in France et le respect de l'environnement", souligne Thomas Huriez, le créateur de la marque.

Des ateliers sur l'ensemble du territoire

En 2007, Thomas Huriez, alors âgé de 26 ans, avait créé l'enseigne Modetic, spécialisée dans la vente d'articles équitables. Mais au fil des années, le jeune entrepreneur constate que ses fournisseurs ferment boutique les uns après les autres, le poussant à créer sa propre unité de fabrication.

La marque 1083 fait référence à la distance en kilomètres séparant Menton et Porspoder, au nord de Brest, les deux villes les plus éloignées de l'Hexagone. Son slogan est: "Jeans et chaussures éco-conçus et fabriqués à moins de 1083 km de chez vous".

Ses jeans et chaussures sont fabriqués à Romans-sur-Isère, ville longtemps réputée pour le travail du cuir. D'autres ateliers, répartis sur l'ensemble de l'Hexagone, participent à leur élaboration (filature, tissage, etc.). Pour sa première année d'existence en 2013, la marque avait dégagé un chiffre d'affaires de 230.000 euros. En 2015, ses ventes ont atteint 1 million d'euros. Thomas Huriez compte les doubler cette année. Le groupe fait vivre 25 personnes, dont 13 à Romans-sur-Isère.

D. L. avec AFP