BFM Business

Et les meilleures affiches publicitaires de 2016 sont…

M. Moustache, un tout petit annonceur pour un Grand Prix.

M. Moustache, un tout petit annonceur pour un Grand Prix. - M. Moustache

L'Union de la publicité extérieure a élu vendredi soir les meilleures campagnes publicitaires de 2016. Et ce sont les affiches d'un tout petit annonceur qui ont remporté le Grand prix. Tout le palmarès en images.

La publicité extérieure s'est bien portée en 2016. Ce média publicitaire distinct de la réclame à la télé ou la radio, qui consiste en affichage, grand format ou non, sur les arrêts de bus, les colonnes Morris, dans les métros, les aéroports et les parkings, a vu son chiffre d'affaires croître de 1,9% cette année. Contre seulement 0,7% de prévision pour l'ensemble du marché, selon France Pub.

Réunis pour décerner le 43ème Grand Prix de la Communication Extérieure, les professionnels se sont réjouis de cette performance. Leur palmarès atteste par ailleurs de la créativité du secteur, et des carences dont souffrent les campagnes digitales. Une seule d'entre elles a été récompensée vendredi. Voici toutes celles désignées comme les meilleures de l'année.

> Le Grand Prix à M. Moustache

-
- © M. Moustache

La marque de chaussures lancée il y a quatre ans a obtenu le Grand Prix 2016 avec sa campagne d'affichage très sobre, M. Moustache. Réalisée par l'agence Altmann + Pacreau, d'Olivier Altmann (ex-Publicis) et Édouard Pacreau (ex-McCann), elle représente deux jambes chaussées de mocassins et autres bottines M. Moustache, les deux jambes formant justement une moustache. Aucun logo ni aucun slogan ne figure sur l'annonce, qui reprend les codes du peintre Magritte.

Cinq autres distinctions ont été distribuées à:

> La campagne Metrobus (Jesus & Gabriel)

Des affiches sur les flancs et l'arrière des bus franciliens pour faire valoir les atouts de la régie publicitaire de la RATP réalisées par l'agence Jesus & Gabriel dont les fondateurs étaient également membres du jury. 

-
- © -
-
- © -

> La campagne de l'association Elle’s imagine’nt (Buzzman)

Des affiches dont le slogan "Je ne supporte pas les bleus" en plein Euro 2016 de football faisaient en réalité référence à la violence conjugale.

> Une autre campagne de l'agence Buzzman, cette fois pour Canal Play

Une vidéo qui explique que pour pouvoir regarder l'intégralité du catalogue de la plateforme vidéo, il faudrait ne plus dormir. Et qui vante donc la marque de café soi-disant lancée par Canal Play et nommée "Insomny".

> Ma Place est dans la salle (Fred & Farid)

La campagne destinée à faire revenir les Parisiens dans les salles de spectacles après les attentats du 13 novembre, faisait partie des trois nominés pour le Grand Prix, mais ne l'a donc pas obtenu.

-
- © -

> Notaires de France (Havas Paris)

L'autre finaliste reparti bredouille pour le Grand prix était Havas Paris, pour sa communication événementielle des Notaires de France, gravée au burin sur une plaque de marbre. 

> La campagne Sécurité Routière réalisée par l’agence La Chose

Ce dernier prix a été attribué par le public, via une enquête Iligo réalisée auprès de 700 individus. Il a donc récompensé ce spot publicitaire qui met en avant les autres victimes d'un accident de la route: les proches des conducteurs et passagers.

N.G.