BFM Business

Culture: budget en recul de 2%

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a limité la réduction de ses crédits à -2%

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a limité la réduction de ses crédits à -2% - -

Le projet de loi de finances pour 2014, publié mercredi 25 septembre, met à contribution tout l'audiovisuel public et toute la culture.

Le budget de la culture et de la communication reculera de 2% en 2014 à 7,26 milliards d'euros, a indiqué mercredi 25 septembre le ministère. Il se décompose en 2,7 milliards pour la culture et la recherche culturelle (-2%) et 4,56 milliards pour les médias, la lecture et les industries culturelles (-2,1%).

"Nous sommes dans la moyenne" des économies budgétaires de l'Etat, a indiqué le cabinet de la ministre à l'AFP. Les économies nettes se montent à 148 millions d'euros. Passage en revue des économies prévues.

Les aides à la presse sont réduites de 56 millions, dont 32 millions de moins versés par l'Etat à la Poste pour aider au transport postal des journaux.

Le Centre national du cinéma (CNC) est à nouveau mis à contribution, avec une ponction de 90 millions sur son fonds de roulement après 150 millions l'an dernier.

L'Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic) bénéficiera d'une dotation de 20 millions. Ils seront utilisés en faveur de la transition numérique des industries culturelles.

L'audiovisuel public voit ses dotations réduites de 38 millions, en partie sur les dépenses de fonctionnement et en partie en ponction de la trésorerie. Comme prévu, la redevance audiovisuelle augmente de 2 euros, à 133 euros, suivant en cela l'inflation.

La Hadopi (autorité de lutte contre le piratage) voit son budget reculer de 8 à 6 millions d'euros, ont indiqué Les Echos.

La TVA de Canal Plus est relevée de 7% à 10%, tandis que celle sur les tickets de cinéma baisse de 7% à 5%.

Jamal Henni