BFM Business

Cinéma: bras de fer autour du budget du CNC

BFM Business

Le budget 2013 prévoit de ponctionner 150 millions d'euros sur la trésorerie du Centre naitonal du cinéma (CNC). Mais 22 députés de droite ont déposé un amendement pour supprimer cette ponction. "Ce prélèvement va mettre un frein aux activités du CNC, comme l’aide à la numérisation du patrimoine cinématographique", expliquent-ils.

Par ailleurs, cette ponction sera en grande partie compensée par la fin du plafonnement des taxes du centre. Les députés UMP Gilles Carrez et Hervé Mariton ont déposé deux amendements pour rétablir ce plafonnement. Selon eux, la fin de ce plafonnement "n’est pas neutre pour le budget de l’État. En effet, ce plafonnement a permis le reversement de plus de 55,7 millions d'euros au budget de l’Etat en 2012. Il est d’autant plus incompréhensible que les ressources fiscales affectées au CNC ont progressé de plus de 40% entre 2007 et 2011 (+230 millions d'euros) tandis que, dans le même temps, ses dépenses de soutien ont augmenté de 25% (+218 millions d'euros)".

Pareillement, six députés socialistes de la commission des finances ont déposé un amendement pour plafonner désormais toutes les taxes du CNC, et non plus seulement la taxe télécoms.

Rappelons que la trésorerie du CNC s'élevait à 820 millions d'euros fin 2011.

Jamal Henni