BFM Business

Bernard Arnault sort du top 3 des hommes les plus riches du monde selon Bloomberg

La fortune de Bernard Arnault est estimée à 66,9 milliards d’euros en 2019.

La fortune de Bernard Arnault est estimée à 66,9 milliards d’euros en 2019. - AFP

Le Français est désormais le 4ème homme le fortuné, selon le classement Bloomberg, toujours devancé par Jeff Bezos, Bill Gates et désormais dépassé par Mark Zuckerberg.

Pendant quelques heures, en novembre dernier, Bernard Arnault avait touché le ciel. Grâce aux bonnes performances de LVMH à la Bourse, il avait ainsi frôlé la place d'homme le plus riche du monde avec une fortune de 109,5 milliards de dollars. Mais la crise est passée par là et l'homme d'affaires né à Roubaix est non seulement revenu à sa position traditionnelle (troisième) mais a même été éjecté du podium, dépassé par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, tout du moins selon le classement de Bloomberg en date du 5 mai.

Sa fortune a désormais fondu, avec le cours en Bourse de LVMH, chahuté par le confinement et la fermeture de nombreuses boutiques (-17,9% depuis le 1er janvier). Elle est évaluée à 75,7 milliards de dollars soit une baisse de 29,5 milliards en un an. Quant à son nouveau rival, le patron de Facebook, il cumule une fortune estimée 78,2 milliards de dollars.

A noter que dans le classement Forbes régulièrement mis à jour, le patron de LVMH reste en 3ème position (toujours en date du 5 mai), avec une fortune estimée cette fois-ci avec une méthodologie un peu différente à 90,3 milliards de dollars (contre 75,8 milliards de dollars pour le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg). 

Rémunération en baisse

Evidemment, la partie est loin d'être close et le déconfinement progressif va profiter à LVMH dont les ventes ont baissé de 15% au premier trimestre. Mais dans ce contexte de crise, Bernard Arnault, ainsi que les autres administrateurs exerçant des fonctions exécutives au sein du groupe, ont annoncé renoncer à leur rémunération pour les mois d’avril et mai ainsi qu’à toute rémunération variable au titre de l’année 2020.

Le grand vainqueur, en revanche, est clairement Jeff Bezos. Amazon a pu profiter du confinement dans de nombreux pays et le cours de son action a bondi de 25% depuis le 1er janvier. Son patron a gagné 25,4 milliards de dollars sur un an, pour une fortune estimée à 140 milliards de dollars, toujours selon Bloomberg.

Thomas Leroy