BFM Business

Bac: une appli pour rendre les révisions moins barbantes

Plancher sur ses cours en jouant, c'est l'astuce développée par Afterclasse

Plancher sur ses cours en jouant, c'est l'astuce développée par Afterclasse - Afterclasse

Remporter des points et des récompenses comme dans Candy Crush Saga au gré des révisions, c'est l'approche ludique et innovante imaginée par le site Afterclasse.fr.

Comment motiver des jeunes, scotchés en permanence à leur portable, à plancher sur leurs cours ? Pour Emilie Blanchard professeur d’histoire géographie, la réponse tombe sous le sens : "En reprenant les pratiques du jeu vidéo pour rendre les révisions sympa", explique t-elle sur BFM business. A 30 ans, l'enseignante a lancé Afterclasse.fr, un espace de révision ludique conçu comme un jeu mobile, aussi décliné en appli pour les smartphones sous Android et iOs.

Des révisions sur-mesure 

"Le smartphone se trouve dans la poche de tous nos élèves, on fait donc le pari que réviser sur son portable peut s'avérer très efficace" poursuit-elle. En s'inscrivant gratuitement sur le site et en installant l'appli, les élèves de collège et de lycée ont la possibilité de personnaliser leur programme de révisions. L'algorithme, qui tient compte de leurs forces et de leurs faiblesses, leur propose des exercices ludiques comme des quiz interactifs, des QCM ou alors un système de notions à trier en plusieurs colonnes.

Le vrai plus de cette application, c'est son système de récompenses, destiné à stimuler les élèves. En clair, plus le jeune avance dans son programme de révisions, plus il collectionne les rubis, des médailles. En décrochant un badge en bronze, en argent ou encore mieux en or, le futur bachelier évalue ses progrès avant l'examen. Autre avantage, la plate-forme est accessible à tout moment et partout, que ce soit dans le bus ou à la maison. 

Le retour des professeurs 

Pour concevoir ses exercices, le site s'appuie sur les contributions de 1.500 enseignants qui couvrent toutes les matières, de la philosophie, aux maths en passant par la physique et ce, de la 3ème à la terminale. "Les auteurs des quiz sont rémunérés en droit d'auteur, certains contribuent bénévolement, à l'instar de ce qui se fait sur Wikipédia", raconte la jeune cofondatrice du site. Une communauté d'enseignants qu'elle a également fédérée autour du livrescolaire.com, un site qui édite des livres scolaires en version numérique.

Des outils qui montrent que le monde de l'éducation sait innover et s'adapter aux habitudes des élèves en créant des outils de qualité.

Ch.L.