BFM Business

Attentats: les Parisiens désertent les salles de concert

Depuis les attentats, on observe une chute de l'ordre de 80% par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année.

Depuis les attentats, on observe une chute de l'ordre de 80% par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année. - Philippe Driss - AFP

L'attaque du Bataclan a dissuadé les Parisiens d'aller en concert, en tout cas pour le moment. Selon le syndicat national des producteurs, la chute des ventes de billets est une "onde de choc".

Les ventes de billets de concerts à Paris ont accusé depuis les attentats une chute de l'ordre de 80% par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année, selon une première évaluation vendredi du syndicat national des producteurs (Prodiss).

"C'est une onde de choc", a dit à l'AFP une porte-parole du syndicat, précisant que cette évaluation avait été établie à partir des "pointages" quotidiens d'une vingtaine des plus gros producteurs de concerts de musiques actuelles, one-man-show et variétés. Le Bataclan, l'une des salles de spectacles les plus connues de Paris, a été l'une des cibles des attentats du 13 novembre à Paris.

BFM Business avec AFP