BFM Business

Astérix et Obélix font la joie de Lagardère

Le 36ème opus des aventures des deux célèbres Gaulois sort ce 22 octobre, tiré à 4 millions d'exemplaires. Le succès de la saga fait le bonheur de son propriétaire, Lagardère.

Astérix et ses compères reprennent du service ! "Le Papyrus de César", le dernier opus de la saga, est sorti ce jeudi en librairie. Ecrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad, le duo d'"Astérix chez les Pictes", ce 36e album de la série devrait faire un carton. Pour Lagardère, propriétaire des Editions Albert René, c'est une véritable machine à cash.

Le succès du petit Gaulois, créé il y a 56 ans, ne se dément pas. Films, dessins animés, jeux vidéo, parc d'attraction, produits dérivés et bien sûr bande dessinée... le business est florissant. Astérix est devenue la bande dessinée la plus vendue au monde, avec 355 millions d'albums, soit 100 millions de plus que Tintin.

-
- © Editions Albert René

Le changement d'auteurs acté lors de la sortie il y a deux ans d'"Astérix chez les Pictes" a convaincu les fans. L'album, en 23 langues, s'est vendu à 5 millions d'exemplaires. Le tirage du "Papyrus de César", qui sort en 20 langues, sera lui de 4 millions, dont deux millions en français.

Un album qui se veut au cœur de l'actualité: le 36e opus des aventures de l'irréductible Gaulois confronte Astérix à la liberté de l'information, un sujet sensible même s'il est traité avec humour. Aux côtés d'Astérix et Obélix, un nouveau personnage fait son apparition: le "colporteur sans frontières" Doublepolémix, directement inspiré de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. Un album "plus complexe" que le précédent. "On ne peut pas le lire en diagonale. C'est un album pour adultes mais sans sexe", sourit son dessinateur.

En rapprochant les albums, désormais tous les deux ans, et en alternant leur sortie avec des films, Lagardère occupe tous les terrains, une stratégie lucrative... mais l'éditeur reste discret sur ses chiffres.

Elisabeth Hu, édité par N.G.