BFM Business

Après sa défaite face à Lagardère, Amber contre-attaque et loue le talent de Bolloré

Invité de BFM Business, Joseph Oughourlian, fondateur du fonds activiste évoque "une opportunité perdue" mais n'entend pas jeter l'éponge en saisissant une nouvelle fois la justice et en envisageant de se renforcer encore dans le capital de Lagardère.

La défaite a été cuisante pour le fonds activiste. Ce mardi, les actionnaires du groupe Lagardère ont rejeté toutes les résolutions proposées par Amber, lors de l'assemblée générale. Alors que Amber, qui revendique 18% du capital et 14% des droits de vote, réclamait la révocation de tous les administrateurs du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère a finalement évité son renversement. 

Invité dans Good Morning Business ce mercredi, Joseph Oughourlian, fondateur et patron de Amber Capital, garde le sourire et se dit "très content" du score obtenu lors de l'AG. Car même si aucune de ses résolutions n'a été adoptée, certaines ont réuni parfois jusqu'à plus de 40% des votes. "Un score inhabituel qui montre le ras le bol" des actionnaires. Reste que la manoeuvre est un échec, une "opportunité perdue", admet-il.

"Sans l'arrivée de ces nouveaux actionnaires nous gagnons le vote"

Mais très vite, l'homme d'affaires sort ses griffes, dénonçant une AG "qui ne s'est pas déroulée correctement" et "un mépris général pour les actionnaires". Joseph Oughourlian affirme qu'il y a eu "énormément de pression" sur certains actionnaires "pour qu'ils changent leurs votes à quelques jours de l'assemblée générale". 

L'homme d'affaires estime également que "sans l'arrivée de ces nouveaux actionnaires (Vincent Bolloré et Marc Ladreit de Lacharrière, NDLR) nous gagnons le vote".

Face à cette situation, Amber Capital prépare la contre-attaque. "Nous allons retourner devant le tribunal de commerce. (...) C'est les règles de droit, on ne peut pas s'exonérer totalement de ces règles de droit. Je sais que le groupe Lagardère s'estime au-dessus de toutes ces choses là, je sais qu'Arnaud Lagardère est prêt à payer 2.000 euros par jour pour ne pas publier ses comptes, ce n'est pas normal". 

Joseph Oughourlian évoque notamment l'organisation de la dernière AG, les problèmes d'accès à l'information sur les données du groupe Lagardère pour les actionnaires, ainsi que la situation des holdings personnelles d'Arnaud Lagardère vis-à-vis du groupe Lagardère. Arnaud Lagardère a été condamné en octobre dernier par le tribunal de commerce à publier les comptes de sa holding Lagardère Capital & Management (LC&M). Une décision assortie d'une astreinte de 2.000 euros par jour de retard. 

Pas encore de contact avec Bolloré

Le fonds entend également se renforcer dans le capital de Lagardère. "Nous n'avons aucun projet de vendre notre participation, nous n'excluons pas de nous renforcer. (...) Nous sommes co-actionnaires avec Vincent Bolloré et Marc Ladreit de Lacharrière qui sont des financiers de haut-vol. (...) Je ne me sens pas du tout dans une situation incommode. Au contraire. J'ai été actionnaire minoritaire chez Havas, Vivendi, Gameloft, ça s'est plutôt bien terminé et je suis très heureux de me retrouver avec des gens aussi doués et qui remplaceront tôt ou tard la gouvernance Lagardère".

Faut-il y voir un projet d'alliance avec les nouveaux actionnaires et notamment Bolloré pour une nouvelle offensive? "Je ne vais pas spéculer", avance Joseph Oughourlian, "je dis juste que Vincent Bolloré et Marc Ladreit de Lacharrière sont des compagnons de voyage bien plus agréables pour les actionnaires qu'Arnaud Lagardère, c'est une évidence". Et de réfuter tout contact avec Vincent Bolloré pour le moment.

"On est entre deux systèmes", indique l'homme d'affaires, "on est en train de sortir petit à petit d'une situation intenable qui était celle de la commandite, ça n'est qu'une question de temps que la commandite se transforme en SA (société anonyme, NDLR). (...) Et on va passer vers un système qu'on ne connaît pas encore (...) ça peut donner lieu à toutes sortes de spéculations". Bref, les jeux sont ouverts.

Olivier Chicheportiche