BFM Business

Apple et IBM s'allient dans le mobile pour séduire les entreprises

Apple et IBM, ennemis d'hier, associés d'aujourd'hui

Apple et IBM, ennemis d'hier, associés d'aujourd'hui - -

Les deux groupes américains ont annoncé mardi 15 juillet qu'ils mettaient en place un partenariat pour tenter de s'implanter davantage sur le marché de plus en plus lucratif des services aux entreprises.

C'est l'alliance de deux anciens ennemis. Il y a trente ans, Apple lorsqu'il avait sorti son premier Mac entendait clairement venir chasser sur les terres d'IBM et de l'ordinateur de bureau. Sauf qu'aujourd'hui évidemment, la guerre s'est déplacé sur d'autres terrains.

Les deux groupes ont donc décidé qu'ils allaient concevoir ensemble des applications mobiles pour iPhone et iPad qui intègreront des technologies IBM à destination des entreprises. Dans le cloud ou le big data.

Des services de plus en plus recherchés. Des groupes comme Google, Amazon, Microsoft ont ainsi enregistré une hausse de la demande ces derniers mois.

Dans leur communiqué commun, les deux groupes affirment vouloir "transformer la mobilité en entreprise avec une nouvelle classe d'applications professionnelles", apportant les capacités d'IBM en terme d'analyses de grandes quantités de données sur les appareils d'Apple.

Virage du mobile

Apple qui cherche à convaincre la Bourse qu'il peut encore doper ses ventes a besoin de se renforcer sur cette clientèle. Puisque, jusqu'à présent, il n'a surtout percé que du côté des particuliers.

Son concurrent Samsung n'arrive pas lui non plus à s'y imposer. Alors que Blackberry est sur le déclin. Pour IBM il s'agit tout simplement de mieux négocier le virage du mobile.

Guillaume Paul