BFM Business

Airbnb teste à San Francisco une formule de séjour tout compris

Parmi les offres proposées dans ce programme de séjour "artisanal" figurent notamment des randonnées dont le guide peut être l'hôte lui-même.

Parmi les offres proposées dans ce programme de séjour "artisanal" figurent notamment des randonnées dont le guide peut être l'hôte lui-même. - stock.tookapic.com

Les clients souhaitant passer quelques jours dans une ville se voient proposer un "package" incluant le transport depuis l’aéroport, un repas par jour et un programme complet d’activités.

750 dollars (680 euros) pour un séjour de 3 jours pour deux personnes à San Francisco incluant le logement, un repas quotidien et, surtout, de quoi découvrir la ville et ses environs sous toutes ses facettes. Il suffit de picorer dans la longue liste des activités proposées par des membres de la communauté: randonnées à pied, en vélo, en kayak, voile, yoga, découverte des bonnes tables méconnues ou des bars à cocktails…

Cette offre signée Airbnb n’est, à ce stade, proposée qu’à un petit nombre de clients, y compris s'ils voyagent seuls (le prix est alors plus élevé). Son existence a été révélée par le site américain TheNextWeb. Interrogé par ce dernier, le géant américain du séjour chez des particuliers se refuse à tout commentaire sur ce sujet.

"Le contrat est signé entre les hôtes"

Pour autant, le message adressé à ses clients susceptibles de réserver cette formule inédite de séjour en dit long. Le site présente son offre comme "une expérience pilote" menée durant la première quinzaine de décembre. Objectif: "explorer la ville de San Francisco d’une manière totalement nouvelle : avec les habitants qui y vivent". De quoi permettre à ces derniers de compléter un peu plus leurs revenus. Airbnb précise d'ailleurs dans ses conditions de vente que sa responsabilité ne saurait être engagée sur le plan juridique: "Le contrat est signé entre les hôtes et pas avec l'entreprise."

Toujours à San Francisco, la ville où elle a vu le jour et où se trouve toujours son siège social, la plateforme communautaire de location de logements avait déjà testé, au printemps 2014, une offre de conciergerie baptisée "local companion". Les membres de la communauté étaient mis en relation pour permettre à ceux qui connaissent mal la ville de trouver une baby-sitter ou un pressing, mais aussi une table dans un restaurant qui affiche complet ou un accès VIP dans l'une des boîtes de nuit les plus prisées de la ville. L'application testée permettait de régler les "concierges" pour chaque service rendu.