BFM Business

Agent provocateur fait exploser ses ventes grâce à Whatsapp

Agent provocateur va pérenniser son service de personal shopper en ligne.

Agent provocateur va pérenniser son service de personal shopper en ligne. - VA - Flickr - CC

La marque de lingerie haut-de-gamme a proposé pour Noël les services d'un personal shopper très particulier via la messagerie Whatsapp. Le succès du dispositif a dépassé les espérances d'Agent provocateur. L'opération va donc perdurer.

Agent Provocateur, la fameuse marque de lingerie, généralise un nouveau service client très discret et efficace, raconte Digiday ce mercredi. Les services de la marque de bodies et dentelles haut-de-gamme s'est aperçue que lorsqu'il s'agit d'acheter les modèles les plus suggestifs, ses clients peuvent se sentir un brin gênés en magasin. Du coup, à Noël, elle a mis en place un service de conseil discret et très efficace, directement via leur messagerie Whatsapp.

Agent Provocateur se servait déjà de Whatsapp pour informer ses meilleurs clients de l'arrivée de nouveautés en magasin, ou d'événements à venir dans ses 126 boutiques. Mais ce service lancé spécialement pour Noël dans le cadre de sa campagne publicitaire "Naughty or Nice" (vilaine ou gentille), et pudiquement appelé "ménage à trois", est un peu différent.

-
- © AP - Digiday

Concrètement, le client et son partenaire de jeu pouvaient convier un "agent provocateur" dans leur conversation Whatsapp. Ce dernier les aidait alors à découvrir quel genre de cadeau ils souhaitent en fonction de leur personnalité. Il les conseillait, leur suggérait des accessoires idoines et répondait aux questions sur les modèles. Ce "personal shopper" n'était pas un robot. Mais un vendeur ou un styliste, rédigeant personnellement les messages adressés au couple.

Initialement, le service devait être événementiel, disponible deux heures par jour, du 6 au 17 décembre, et réservé à ceux qui achètent régulièrement chez Agent Provocateur. Mais le succès et le retour sur investissement a été tel que la marque a décidé de le pérenniser et de l'ouvrir à tous. En effet, selon elle, sur 112 conversations, 31% des interlocuteurs se sont ensuite rendus en boutique, et 61% sont allés surfer sur le e-shop de la marque. Un effet incitateur d'autant plus prégnant à Noël que la période incite "de nombreux consommateurs à courir après le temps", et à apprécier particulièrement qu'on leur en fasse gagner.

-
- © AP - HuffPost

Agent Provocateur a bien besoin de bichonner ses clients, et tout particulièrement les plus dépensiers d'entre eux. Comme l'a révélé en novembre son propriétaire depuis 2007, le fonds d'investissement 3i, la marque a été frappée de plein fouet par la baisse des dépenses de produits de luxe sur ses principaux marchés. Une mauvaise passe encore aggravée par les départs précipités du président Chris Woodhouse, visé par une enquête comptable, et du PDG depuis 10 ans, Garry Hogarth.

Ce service présente également un intérêt majeur pour Whatsapp, désormais propriété de Facebook, qui promet ces derniers mois de favoriser la présence des marques en son sein. Le service de messagerie qui compte 1 milliard d'utilisateurs à travers le monde a d'ailleurs modifié sa politique de confidentialité afin de mieux protéger les communications commerciales.

Nina Godart
https://twitter.com/ninagodart Nina Godart Journaliste BFM Éco