BFM Business

Carrefour condamné pour non-respect des délais d'attente en caisse

Carrefour promet de ne pas faire attendre ses clients plus de 10 minutes en caisse. C'est raté, et ça lui coute 10 000 euros.

Carrefour promet de ne pas faire attendre ses clients plus de 10 minutes en caisse. C'est raté, et ça lui coute 10 000 euros. - -

Le groupe de distribution Carrefour a été condamné mardi à 10 000 euros d'amende pour « pratiques commerciales trompeuses ». Le groupe n'a pas respecté sa promesse de ne faire attendre ses clients que 10 minutes en caisse.

Le groupe de distribution Carrefour a été condamné mardi à 10 000 euros d'amende pour ne pas avoir respecté la promesse affichée auprès de ses clients de ne pas les faire attendre plus de dix minutes en caisse, a-t-on appris mercredi auprès du tribunal d'Evry. Le distributeur a lancé depuis plusieurs années une campagne axée autour des délais d'attente en caisse - l'un des principaux motifs de mécontentement vis-à-vis des grandes surfaces - s'engageant sur une garantie de moins de dix minutes d'attente.
Mais un client mécontent de Châlons-en-Champagne (Marne), ayant dû patienter plus de 20 minutes avant de pouvoir régler ses courses, a déposé plainte contre le distributeur fin août, indique Le Parisien qui révèle l'information.

« Pratiques commerciales trompeuses »

La Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Champagne-Ardenne s'est alors emparée de cette affaire, suite à plusieurs autres témoignages d'autres consommateurs se plaignant des mêmes motifs, et a engagé une procédure auprès du tribunal correctionnel d'Evry (Essonne). Le tribunal a estimé mardi que Carrefour, en ne respectant pas sa promesse, s'était rendu coupable de « pratiques commerciales trompeuses » et l'a donc condamné à une amende de 10 000 euros.

Plus d'infos sur BFMBusiness.com

Philippe Gril avec AFP