BFM Business

Le plan de relance autoroutier pourrait créer 15.000 emplois

12.000 personnes dans le secteur des travaux publics pourraient perdre leur emploi cette année.

12.000 personnes dans le secteur des travaux publics pourraient perdre leur emploi cette année. - -

La France va notifier officiellement ce vendredi 16 mai son plan de relance autoroutier à la Commission européenne. Il devrait permettrait la création de nombreux emplois, affirme le gouvernement.

Le plan de relance autoroutier devrait servir la croissance. La France va notifier officiellement ce vendredi 16 mai son plan de relance autoroutier à la Commission européenne.

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier table sur la création de 15.000 emplois grâce aux chantiers lancés grâce au plan. Une vingtaine de chantiers prévus seront à la charge exclusive du secteur privé. En échange, les trois opérateurs autoroutiers, Vinci, Eiffage et Sanef, verront la durée moyenne de leurs concessions prolongée de trois ans.

L'investissement de Vinci représentera environ deux milliards d'euros, celui d'Eiffage 900 millions et celui de Sanef, filiale de l'espagnol Abertis, 700 millions.

Chute de 21% du chiffre d'affaires du secteur

S'il se confirme, le déblocage du dossier sera bienvenu estime la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). Le secteur va en effet connaître une chute de 21% de son chiffre d'affaires cette année et perdre 12.000 emplois, sur un effectif total de 280.000 salariés.

Les 3,6 milliards d'euros de travaux prévus sont des "opérations essentielles pour le réseau autoroutier français, visant à le moderniser, à adapter les infrastructures aux évolutions du trafic ,et donc à le fluidifier, à améliorer la sécurité des usagers ou encore à réaliser des travaux de mise aux normes environnementales", a expliqué le ministre.

D. L. avec Reuters