BFM Business

L'immobilier américain a le moral

L'immobilier américain a amorcé une réelle reprise au mois de juillet.

L'immobilier américain a amorcé une réelle reprise au mois de juillet. - -

Le redémarrage des constructions et des ventes aux Etats-Unis instaure un climat d'optimisme, qui pourrait amorcer une vraie reprise dans ce secteur.

Aux Etats-Unis, la bonne santé du secteur immobilier se confirme. Le rebond de la construction se poursuit, celui des ventes aussi. Et du côté des acteurs du secteur, les discours sont très optimistes.

"Attendez-vous à un boom dans les 2 prochaines années car, pour l'instant, ce n'est qu'un embryon de redémarrage". Voici en substance le message véhiculé par l'un des grands promoteurs américains.

Des propos qu'on retrouve aussi chez les acteurs du bricolage, l'un des baromètres de la santé du secteur immobilier. Les deux leaders américains ont récemment relevé leurs prévisions : Home depot, numéro un mondial, parle même d'une "explosion" du marché du bricolage en 2015.

Le moral des promoteurs au plus haut

En fait, plus les prix des maisons montent, plus les Américains se sentent riches et plus ils ont envie de dépenser en aménagements. Résultat, une demande au plus haut depuis 14 ans chez Home depot.

Un discours qui fait écho aux derniers chiffres des associations : le moral des promoteurs est au plus haut depuis 8 ans. Dans l'ancien, le plus gros du marché, les transactions rebondissent beaucoup plus que prévu en juillet.

La bonne nouvelle, c'est que le tiers de ces acheteurs sont des primo-accédants. Et ce malgré des conditions de crédit un peu plus difficiles depuis le début de l'été.

Aurélie Boris et correspondante à New York