BFM Business

Immobilier: l'avenir se construira avec des tours

La Burj Khalifa de Dubaï, du haut de ses 828 mètres, conserve le titre de tour la plus haute du monde.

La Burj Khalifa de Dubaï, du haut de ses 828 mètres, conserve le titre de tour la plus haute du monde. - Council of Tall Buildings and Urban Habitat

Au Mipim de Cannes, le rendez-vous international des professionnels de l'immobilier, on envisage l'avenir des logements et des bureaux à travers des immeubles hauts, très hauts.

Le rendez-vous international des professionnels de l'immobilier, le Mipim, se tient à Cannes jusqu'au 13 mars. Un événement dont BFM Business est partenaire. Cette année, les visiteurs du salon pourront se rendre compte que la tendance est aux tours, qu'il s'agisse de bureaux ou d'immobilier résidentiel, toujours plus nombreuses et toujours plus hautes. 

Ceux qui voient dans les géants de béton une forme d'excès, et donc de dérèglement économique, ont de quoi s'inquiéter, puisqu'on a jamais construit autant de tours. Une centaine de gratte-ciels sont actuellement en chantier dans 19 pays, dont une dizaine de plus de 500 mètres de haut. Le monde entier a la folie des grandeurs, et en particulier la Chine, qui concentre à elle seule la moitié des projets de nouvelles tours.

Des prouesses technologiques

Il ne s'agit pas seulement de construire de plus en plus haut, mais de réaliser de véritables prouesses technologiques, en réduisant au maximum la consommation énergétique de ces bâtiments. Il faut notamment trouver des solutions inventives à tous les problèmes que pose le nombre d'étages de ces colosses d'acier, pour les ascenseurs, ou pour la climatisation par exemple.

Aujourd'hui, certains experts considèrent qu'il est techniquement possible de construire une tour de 1.500 mètres de haut. C'est deux fois plus que la Burj Khalifa de Dubaï, qui détient toujours le record du haut de ses 828 mètres. 

2014, une année record

2015 pourrait être une nouvelle année record en termes de constructions de tours, après une année 2014 déjà historique. 97 tours excédant les 200 mètres de hauteur avaient été achevées l'année passée. Record de constructions achevées, record aussi en termes de hauteur cumulée. Tous ces buildings empilés atteignent 23 kilomètres de haut (23.333 mètres précisément). Le précédent record, en 2011, plafonnait à 19.852 mètres.

2014 est également l'année durant laquelle ont été achevés le plus de bâtiments dit "de très grande hauteur": 11 des 97 tours dépassent les 300 mètres. 13 bâtiments livrés l'année dernière font ainsi leur entrée dans le top 100 des plus hauts buildings du monde. Moins qu'en 2011, année du record historique, quand 18 nouvelles réalisations avaient chamboulé ce classement.

Caroline Morisseau avec BFMBusiness