BFM Business

Accor vend les murs du Sofitel de La Défense

BFM Business

Le géant français de l'hôtellerie Accor a annoncé lundi la vente des murs de son hôtel Sofitel du quartier de La Défense à Paris, dont il gardera la gestion, aux groupes Amundi Immobilier et Algonquin pour 22 millions d'euros.

Le Sofitel de La Défense a été vendu pour 22 millions d'euros, "soit 144 000 euros par chambre", sous la forme d'un contrat de "sale and management back", c'est-à-dire en vendant les murs mais en conservant la gestion à long terme de l'établissement, a précisé Accor.

Après un troisième trimestre conforme aux attentes, le groupe hôtelier a confirmé à la mi-octobre ses objectifs annuels, à savoir un bénéfice d'exploitation stable ou en légère baisse, entre 510 et 530 millions d'euros contre 530 millions d'euros atteints l'an dernier.

BFMbusiness.com et AFP