BFM Business

Un premier trimestre maussade pour les banques américaines

Ces résultats trimestriels ont marqué le retour en grâce de Morgan Stanley.

Ces résultats trimestriels ont marqué le retour en grâce de Morgan Stanley. - -

Les grands établissements américains ont achevé de publier les résultats trimestriels. Si leurs bénéfices ont globalement chuté, les banques ont connu des fortunes diverses.

Fin de saison de résultats du côté des banques américaines pour le premier trimestre 2014. La moisson est mitigée. Les résultats sont globalement en baisse mais pas chez tout le monde et pas pour les mêmes raisons. En cumulé, les six stars de Wall Street ont publié un bénéfice d'un peu plus de 18 milliards de dollars, soit une baisse de 14% sur un an.

Du côté des mauvais résultats Bank of America a été plombée par les paiements d'amendes records.JPMorgan a, elle, publié un bénéfice net nettement inférieur aux attentes.

Le retour de Morgan Stanley

Du coté des bons résultats, Goldman Sachs et Morgan Stanley. Fragilisée pendant la crise financière, cette dernière a retrouvé sa place parmi les fleurons des banques d'affaires américaines. Un retour en grâce en partie dû à ses recettes dans le courtage, une activité en berne chez ses rivales.

Mais si les banques américaines ont publié des résultats inégaux, il y a deux métiers où elles se rejoignent dans la douleur. La première est l'activité obligataire dont les revenus sont en baisse face à la morosité économique et le désamour des produits dérivés.

La seconde est le crédit immobilier. La production de prêts hypothécaires, une des activités essentielle pour les banques américaines est littéralement au point mort.

Laure Closier