BFM Business

Un ex-trader de la Caisse d'Epargne fixé sur son sort judiciaire lundi

BFM Business

C’est lundi 28 janvier que Boris Picano-Nacci, 37 ans, ex-trader de la Caisse d'Epargne, sera fixé sur son sort. La banque a porté plainte contre lui en 2008, l’accusant d’avoir provoqué 315 millions d'euros de pertes, en plein krach boursier. La justice devra établir s’il a simplement fait de mauvais choix d'investissements ou s'il a commis une infraction pénale.

Lors de son procès en décembre, le parquet a requis "au moins deux ans de prison avec sursis" à l'encontre de l’ex-trader "pour "abus de confiance". Il pourrait aussi être frappé d’une interdiction professionnelle de deux ans.

La Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE), aujourd'hui fondue dans le groupe BPCE, lui a pour sa part réclamé 315 millions d'euros de dommages et intérêts.

BFM Business.com et AFP