BFM Business

Pourquoi Orange veut racheter la filiale bancaire de Groupama

-

- - Philippe Huguen - AFP

L'opérateur télécoms a annoncé ce lundi 4 janvier être entré en négociations exclusives pour acquérir 65% de Groupama Banque. Une opération qui doit lui permettre de mettre sur pied plus facilement Orange Banque.

Orange prépare son offensive dans le secteur bancaire. Le groupe a, en effet, annoncé ce lundi 4 janvier, dans un communiqué, être entré en négociations exclusives avec l'assureur Groupama en vue de l'acquisition de 65% du capital de Groupama Banque, la filiale bancaire du groupe d'assurance.

L'opération doit permettre à Orange, qui avait annoncé le lancement d'Orange Banque lors de la présentation de son plan stratégique "Essentiels 2020", en mars dernier, de "bénéficier d'une infrastructure déjà opérationnelle et rodée" pour le lancement de son nouveau service, début 2017.

L'opérateur explique ainsi dans le communiqué que la transaction va lui permettre de "mener à bien sa diversification dans les services bancaires".

400 millions d'euros de chiffre d'affaires visé

"Notre partenariat avec Groupama, qui dispose d'une expertise reconnue et d'actifs clés dans les métiers de la banque et de l’assurance, nous permettra d'accélérer dans la mise en oeuvre de notre ambition stratégique, afin de pouvoir proposer à nos clients les services Orange Banque dès le début 2017 en France", ajoute le PDG du groupe, Stéphane Richard.

Outre la France, Orange Banque doit être lancée dans un second temps l'année prochaine dans plusieurs autres marchés européens tels que l'Espagne ou la Belgique.

Orange espère ainsi arriver à un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros dans la banque d'ici à 2018. Du côté de Groupama, l'accord conclu avec Orange doit permettre de mettre davantage l'accent sur la banque en ligne.

"En un mot, et sans dévoiler à ce stade les innovations, le savoir-faire d’Orange et sa maîtrise de la fiabilité digitale vont permettre de dépasser les applications bancaires actuellement disponibles sur les smartphones pour transformer votre mobile en véritable agence de banque et d’assurance toujours présente dans votre poche", s'est à ce titre réjoui Thierry Martel, le directeur général de Groupama, cité dans le communiqué.

J.M.